Théâtre La Marjolaine: la maison des comédiens se refait une beauté

Par superadmin
Théâtre La Marjolaine: la maison des comédiens se refait une beauté
La maison des comédiens du Théâtre La Marjolaine sera ouverte à l'année au public dès l'automne 2017.

EASTMAN. La maison des comédiens du Théâtre La Marjolaine subira une cure de rajeunissement dans les prochains mois alors que ce bâtiment centenaire sera transformé en billetterie et même en petit musée.

Ce projet est loin d’être banal alors que cette ancienne maison de ferme, construite en 1889, a été déplacée de son emplacement actuel. Située de l’autre côté de la rue qui mène au théâtre, elle se retrouve dorénavant tout près du bâtiment principal. La délicate opération a eu lieu le 3 novembre dernier.

«Je pensais restaurer cette maison depuis un certain temps puisqu’elle est une des plus vieilles d’Eastman, explique le propriétaire Marc-André Coallier. Mais tout récemment, j’ai vendu le terrain sur lequel elle se trouve. Il n’était pas question pour moi de la démolir, alors je me devais de la déplacer avant l’hiver.»

Le plan de match est de construire de nouvelles fondations au printemps ou à l’été 2017 avant de commencer les travaux de restauration. Cet espace permettra à La Marjolaine d’opérer sur place à l’année. Ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent alors que le Théâtre fermait ses portes vers la fête du Travail, pour ne rouvrir que quelques mois plus tard. «Il y a beaucoup d’activités à Eastman durant l’année, comme la fête de Noël et les Journées de la culture et malheureusement, c’était impossible d’y participer, car notre saison était terminée. Mais avec ce nouveau lieu, on pourra y tenir des activités même à l’hiver. Notre offre sera beaucoup plus vaste ainsi», ajoute le populaire animateur.

On prévoit aussi décorer une pièce avec des souvenirs de La Marjolaine pour raconter son histoire, avec des photos et des archives. Comme le rappelle M. Coallier, cette maison a servi longtemps comme bureau à Marjolaine Hébert, la fondatrice de ce théâtre d’été. «Entre deux représentations, les samedis soirs, Marjolaine recevait aussi les comédiens pour le souper à coups de spaghetti. Cette maison sert encore de lieu d’hébergement pour les comédiens et les membres de l’équipe technique qui y passent l’été. D’ailleurs, le réalisateur et producteur Richard Martin, qui est décédé au cours des derniers jours, y a habité quelques étés dans les années 1970», raconte le proprio.

De retour à la maison

Même si la prochaine saison est encore loin, Marc-André Coallier est déjà à l’œuvre pour préparer la programmation. Avec le succès qu’a connu la comédie musicale «Backstage» l’été dernier, il compte bien répéter l’expérience une fois de plus en 2017. «Ma décision n’est pas encore complètement arrêtée, mais je penche sur deux projets. Je pense commencer la saison avec du musical et la terminer avec une comédie. Ce qui est certain, c’est que je vais revenir jouer chez moi!», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires