Surplus au Mont-Orford malgré les soubresauts de Dame nature

Par Dany Jacques
Surplus au Mont-Orford malgré les soubresauts de Dame nature
Bilan positif au Mont-Orford.

SKI. Les dirigeants de la Corporation Ski & Golf Mont-Orford dressent un bilan positif de sa troisième année de gestion, et ce, malgré les soubresauts de Dame nature.

Ils annoncent un surplus de 185 000 $ au terme de l’année financière se terminant le 31 mai 2014. Les sourires étaient nombreux au dévoilement, surtout que l’excédent de l’an dernier se chiffrait à 40 000 $. «On a eu des années plus stressantes pour présenter ce bilan par le passé, mais là, on est très fier. Nous ne sommes pas encore rendus où l’on veut se rendre, mais on s’en va dans la bonne direction», assure le président de la Corporation, Jacques Demers.

Le directeur général de la Corporation, Luc Chapdelaine, partage le même enthousiasme. «Nous devenons une entreprise rentable, mais nous ne sommes pas encore une machine à imprimer de l’argent. Nos surplus demeurent modestes, mais c’est encourageant», insiste-t-il.

La direction crie mission accomplie, car elle rappelle que l’industrie du golf n’est plus en croissance et que le ski est particulièrement affecté par les conditions climatiques. Le centre de ski a d’ailleurs été fermé quatre jours en décembre 2013 en raison du verglas, soit pendant la période habituellement la plus achalandée de la saison.

Pour tenter de renverser la vapeur, la Corporation continuera à miser sur la clientèle familiale sur les pentes de ski et investira sur le terrain de golf pour lancer plus hâtivement la saison.

La prévente des abonnements va bon train selon Luc Chapdelaine, ce qui représente une hausse de 15 %, une troisième hausse consécutive semblable. Le chiffre d’affaires 2013-2014 a également été à la hausse.

Rappelons que le surplus de 185 000 $ est un surplus avant amortissement, intérêts et charges extraordinaires. Le déficit comptable se chiffre donc à 15 600 $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires