Subvention de 800 000 $ du gouvernement du Québec pour la mise aux normes de l’aréna de Magog

Par superadmin
Subvention de 800 000 $ du gouvernement du Québec pour la mise aux normes de l’aréna de Magog

La Ville de Magog s’est vu accorder une subvention pouvant atteindre 800 000 $ du gouvernement du Québec pour le remplacement du système de réfrigération de son aréna.

Ce coup de pouce permettra à la Municipalité de changer son système de réfrigération d’ici 2020. Une partie de l’argent servira aussi pour des travaux urgents liés à la mise aux normes de certaines installations. On parle d’un chantier estimé à 2,1 M$.

Ce projet n’inclut toutefois pas l’ajout d’une deuxième glace, précise la mairesse Vicki-May Hamm, qui affirme qu’une décision à ce sujet devrait être annoncée ce printemps. Un appel de propositions sera ensuite lancé en vue d’une décision ultime en septembre, peu de temps avant la tenue des prochaines élections.

«Il fallait profiter de cette opportunité de financement, même si le projet n’est pas encore défini. À l’inverse, les citoyens nous auraient reproché de passer à côté», affirme Vicki-May Hamm

Cette dernière explique que la subvention pourra servir pour deux des trois scénarios sur la table, soit l’ajout d’une glace à l’aréna actuel ou la construction d’une seule glace à La Ruche. Si la Municipalité décide de construire un aréna de deux glaces sur le terrain de l’école secondaire, le député d’Orford, Pierre Reid, n’est pas en mesure de confirmer si la subvention sera maintenue.

Le politicien a toutefois assuré son soutien dans cette démarche, si elle s’avère le choix des membres du conseil de ville. «Je trouve extrêmement important d’investir dans nos infrastructures sportives pour nos citoyens, mais aussi pour attirer des travailleurs compétents à venir s’installer chez nous, soutient M. Reid. Notre centre sportif et l’aréna, tout comme notre système scolaire et nos épiceries, sont des facteurs qui contribuent au développement économique.».

@ST:De la place en masse

@R:Le conseiller Jean-Guy Gingras a fait savoir que le conseil est encore à peser les pour et les contre concernant le projet d’une deuxième glace. Il assure toutefois que l’espace est suffisamment grand sur le site de La Ruche, d’autant plus que le va-et-vient se ferait potentiellement par trois accès différents et non seulement sur une seule rue, comme à l’heure actuelle. «S’il faut qu’on coupe des arbres, on va s’assurer d’avoir un plan pour en replanter, affirme M. Gingras. On ne fera pas un projet sans tenir compte de l’environnement. Mais chose certaine, il y a de la place en masse pour construire un aréna et faire un stationnement.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires