«Spotted»: un jeu de séduction à risque

Par superadmin
«Spotted»: un jeu de séduction à risque
Magog et La Ruche n'échappent pas au phénomène «Spotted».

Une nouvelle mode dans les médias sociaux a fait son apparition dans la région au cours des dernières semaines avec l’arrivée des pages «Spotted». Un outil fort populaire un peu partout sur la planète qui, à première vue, semble pratique et sympathique, mais qui peut rapidement dégénérer lorsqu’il se retrouve entre les mains de gens mal intentionnés.

Ayant pris naissance du côté de l’Europe principalement sur les campus universitaires, les sites «Spotted» ont été conçus au départ pour permettre aux étudiants de déclarer leur amour à la perle rare qu’ils ont croisée dans un cours ou dans les corridors de l’école. Pour ce faire, ils envoient leur déclaration d’amour à l’administrateur d’une page «Spotted» qui la publiera ensuite au grand public sur Facebook. Le hic, c’est que le message en question est présenté de manière anonyme pour que le destinataire ne puisse connaître l’identité de celui qui l’a remarqué.

Magog n’y échappe pas

La ville de Magog possède sa page «Spotted» depuis le 26 mars dernier. Cette page en question a connu un certain engouement lors de son lancement en atteignant près de 500 amis, mais l’intérêt semble maintenant s’être estompé. À vrai dire, le dernier message diffusé remontait au 13 avril au moment d’écrire ces lignes.

Cependant, ce fut suffisant pour observer certains dérapages qui peuvent survenir lorsque l’administrateur, dont on ne connaît pas l’identité, fait preuve d’une modération moins stricte, voire inexistante.

On a pu y lire par exemple :

• «A toi la nouvelle caissière du *** sans uniforme avec un chandail blanc qui nous a servi samedi! J’ai bien aimé te voir changer de rouleau de caisse car m’on attention s’est porter sur tes sein totalement visible dans une belle brassière blanche en te penchant!»

• «A toi la cougar du *** galerie, dans tes leggins.. Ta vraiment un très joli fessier»

Sans être blessant, ni injurieux, ces commentaires démontrent que ce jeu de séduction se situe sur un terrain glissant entre ce qui est acceptable ou non. Surtout lorsque les messages qui y sont publiés ne servent plus uniquement qu’à déclarer son amour, mais également à faire passer un message de toute nature à une personne sous le couvert de l’anonymat et aux yeux de tous.

 

NDLR:L’équipe rédactionnelle a volontairement biffé le nom des lieux dans les citations pour ne pas identifier les personnes ciblées.

 

Cliquez ici pour lire la suite

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires