Robert Piché projette un centre de réinsertion sociale à Mansonville

Par Dany Jacques
Robert Piché projette un centre de réinsertion sociale à Mansonville
Le commandant Robert Piché souhaite transformer une propriété de Gérald Bull en centre de réinsertion sociale pour alcooliques et toxicomanes.

RÉHABILITATION. Le commandant Robert Piché souhaite aider alcooliques et toxicomanes à sortir de leur dépendance en implantant un centre de réhabilitation et de réinsertion sociale au Canton de Potton, plus précisément dans une propriété appartenant à la famille de Gérald Bull.

M. Piché est devenu célèbre après un événement majeur survenu en 2001, lorsqu’il a réussi, avec son copilote, un atterrissage d’urgence aux Açores sans moteur et après un vol plané de plus de 20 minutes à cause d’une fuite de carburant, sauvant la vie de ses 293 passagers et des 13 membres d’équipage. Cette expérience a littéralement changé sa façon de voir la vie. Un livre et un film ont suivi.

La Fondation Robert Piché a ciblé une vaste propriété de 600 acres du chemin Lafont, située dans le secteur Highwater, également appelé Domaine Giltaur. Il s’agit d’un domaine appartenant à la famille du défunt Gérald Bull offert pour 3,2 millions de dollars sur le marché immobilier. Il comprend deux résidences principales, deux autres secondaires, une écurie et une vue sur la frontière canado-américaine. On lit dans la publicité immobilière que ce complexe immobilier peut également abriter une auberge, un hôtel ou un centre de villégiature.

La direction de la Fondation demeure peu bavarde sur ses intentions, se contentant de dire qu’elle se rencontre prochainement avec son président-fondateur, Robert Piché, pour faire le point. On n’a pu joindre M. Piché, retenu à l’extérieur du pays.

Par contre, le maire du Canton de Potton, Louis Veillon, confirme l’intérêt de cet organisme localisé dans une municipalité voisine, soit à Sutton. «On m’a dit que l’offre d’achat était conditionnelle au financement du projet. Le conseil appuie ce projet qui donnerait des emplois, mais on attend les développements», résume-t-il.

Le procès-verbal de la réunion d’octobre du conseil municipal du Canton de Potton indique également que la Fondation a déjà conçu un plan d’affaires détaillé, daté de février 2014, afin de mener à terme son projet. Les élus acceptent également de modifier les usages permis aux zonages du secteur, y compris par la création d’un usage conditionnel, le tout tel que permis par les règlements d’urbanisme en vigueur.

La Fondation Robert Piché vient en aide aux organismes qui œuvrent auprès des personnes ayant développé une dépendance à l’alcool, à la drogue et/ou au jeu pathologique. L’objectif de ce groupe consiste à aider ces personnes à se réhabiliter de façon durable afin qu’ils puissent avoir accès à une réinsertion sociale adéquate dans la communauté.

Qui est Gérald Bull?

M. Bull est mort assassiné en Belgique en 1990 après avoir dirigé des recherches sur des super-canons capables de tirer sur de très longues distances ou en haute altitude. Une arme de ce type a d’ailleurs été démantelée sur ce terrain de Highwater dans les années 1990.

Son meurtre demeure nébuleux pour plusieurs, n’ayant jamais été élucidé. Plusieurs hypothèses circulent toujours, comme des contacts avec le gouvernement de Saddam Hussein, et ont même fait les frais de documentaires télévisés. Les services secrets israéliens, des agents iraniens, la CIA et les services secrets britanniques figurent parmi les organisations suspectes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires