Robert Benoit se retire après 40 ans de vie politique

Par Dany Jacques
Robert Benoit se retire après 40 ans de vie politique
Robert Benoît et son mentor Claude Ryan. À droite

Robert Benoit a mis un terme à une longue carrière de 40 ans en politique, le 2 octobre dernier. 

Cette séance publique du conseil municipal d’Austin marquait la fin d’un voyage de quatre décennies. Il a surtout été connu comme député libéral d’Orford pendant 14 ans, mais il a aussi collaboré de près avec Claude Ryan et Robert Bourassa avant de compléter sa carrière politique comme conseiller municipal à Austin.

Cet homme de 73 ans se rappelle comme si c’était hier de ses premières armes en politique. Il venait tout juste de s’établir à Bolton-Est avec sa famille avant de s’intéresser au conseil municipal de l’endroit. Il devient conseiller municipal de Bolton-Est en 1977, dans un conseil entièrement anglophone. «Le contexte était particulier, car le PQ de René Lévesque avait pris le pouvoir en 1976», se rappelle-t-il.

Ce mandat fut de courte durée, car il déménage sur le territoire d’Austin. Il collabore ensuite à la course à la chefferie de Claude Ryan au Parti libéral en 1978. Le référendum de 1980 lui donne l’occasion de présider le comité du Non dans le comté de Brome.

En 1981, il aide son mentor Claude Ryan à la campagne électorale provinciale, une élection par contre gagnée par la troupe souverainiste de René Lévesque.

Une fois élu chef du Parti libéral au milieu des années 1980, Robert Bourassa lui offre la présidence du parti sur la scène provinciale. Suivent trois victoires électorales comme député dans le comté d’Orford.

Un de ses bons souvenirs consiste à occuper le poste d’adjoint parlementaire du premier ministre Robert Bourassa pendant près de cinq ans. Cette responsabilité lui a donné l’occasion de chausser les souliers du chef lors de la désormais célèbre Commission Bélanger-Campeau sur l’avenir politique et constitutionnel du Québec. «J’ai fait le tour du Québec pendant 18 mois, en remplacement de M. Bourassa», lance-t-il fièrement.

Robert Benoit termine sa carrière politique comme conseiller municipal à Austin pendant huit ans (2009-2017).

Les plus attentifs auront remarqué une pause au milieu des années 2000, mais ce «trou» a été comblé par son implication dans la saga du Mont-Orford. Il partageait le point de vue d’une coalition provinciale qui s’opposait à la modification des limites territoriales du parc national du Mont-Orford. Ce changement pavait la voie à la construction de condos au pied des pentes de la montagne. L’opposition a gagné son pari de renverser la vapeur, mais M. Benoit se rappelle d’une difficile période, surtout qu’il refusait les décisions de son ancien parti politique.

Robert Benoit a apprécié son passage autant sur les scènes municipale que provinciale. «Je conserve de bons souvenirs, autant à Austin, à Québec que dans le comté d’Orford», assure-t-il.

 

Qui est Robert Benoit?

  • Président du Parti libéral du Québec de 1985 à 1989.
  • Élu député libéral dans Orford en 1989
  • Réélu dans Orford en 1994 et en 1998.
  • Adjoint parlementaire du premier ministre Bourassa de 1989 à 1993. 
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires