Rétro 2014: des oiseaux de proie pour chasser les goélands

Par Patrick Trudeau
Rétro 2014: des oiseaux de proie pour chasser les goélands
Des oiseaux de proie ont travaillé pour faire fuir les espèces indésirables à l'été 2014.

La Ville de Magog innove à l’été 2014 en faisant appel à des oiseaux de proie pour régler le problème des espèces indésirables dans le secteur de la Baie-de-Magog.

Pendant quelques semaines, une buse et un faucon sillonnent tour à tour l’espace aérien, afin de faire fuir les goélands, bernaches, etc., qui contribuent à polluer les eaux de baignade et qui causent notamment la dermatite du baigneur.

Les actions sont supervisées en tout temps par un fauconnier ou une fauconnière, et sont sans danger pour l’humain.

Ce projet-pilote est orchestré en collaboration avec le Groupe Prévost-Fortin, une entreprise spécialisée dans le contrôle aviaire et faunique et ayant à son actif de nombreuses opérations à l’aéroport de Montréal et dans des sites d’enfouissement.

Il s’agit d’une première expérience du genre en milieu urbain, et celle-ci devrait se poursuivre encore l’an prochain.

Au cours des dernières années, la Ville de Magog a utilisé plusieurs méthodes pour faire fuir les oiseaux indésirables, dont des canons sonores et des fusées pyrotechniques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires