Rétro 2014: Bell et la saga des tours

Par Dany Jacques
Rétro 2014: Bell et la saga des tours

CELLULAIRE. Bell Canada a voulu améliorer ses services Internet et de téléphonie en 2014, mais ses tours de télécommunications n’ont pas été nécessairement acceptées par tous les citoyens de la MRC de Memphrémagog.

Le Canton d’Orford a refusé un projet de construction d’une tour de télécommunications de 40 mètres au Domaine Chéribourg, et ce, au terme d’une vive campagne d’opposition de la part des résidants du secteur.

À Bolton-Est, élus et citoyens refusent toujours une tour de 76 mètres sur le chemin Bolton Pass, même si Bell Canada a amorcé des travaux sans autorisation. La Municipalité et la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) ont chacun acheminé un préavis d’infraction.

À l’inverse, la population du Canton de Potton n’a mis aucun bâton dans les roues de Bell pour la construction d’une tour.

De plus, Austin a autorisé l’implantation d’une tour de 46 mètres quelque part entre les chemins North et des Pères, mais près du chemin Giguère.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires