Règlement piscines: soulagement pour une mère endeuillée

Par superadmin
Règlement piscines: soulagement pour une mère endeuillée
Marie-Nael Lessard est soulagée que la mort par noyade de son fils Nathan apporte maintenant quelque chose de positif.

ESPOIR. Même si rien ne peut remplacer son fils Nathan, décédé par noyade lors d’une fête familiale à Magog en 2012, Marie-Nael Lessard se réjouit de voir que son drame a permis d’éveiller les consciences sur l’importance de sécuriser les piscines résidentielles.

Cette mère endeuillée n’aurait pu espérer un plus beau cadeau de fête le 16 février dernier, jour où la Ville de Magog a annoncé publiquement son intention de réglementer l’ensemble des piscines sur son territoire. Les droits acquis, dont bénéficiaient les propriétaires de piscines installées avant juillet 2010, seront supprimés au profit d’une enceinte de sécurité conforme et obligatoire pour tous.

«C’est une nouvelle qui me fait vraiment plaisir, a d’abord lancé Mme Lessard, au bout du fil. Honnêtement, je ne pensais pas que ça bougerait aussi rapidement. Je savais que ça s’en venait, mais pas aussi vite. Je suis très contente et j’espère que les autres villes s’inspireront de Magog qui est, à ma connaissance, la première Municipalité à agir ainsi.»

Cette femme prévoit faire l’aller-retour Montréal-Magog, le 23 mars prochain, pour assister à l’assemblée publique de consultation portant notamment sur ce premier projet de règlement. À cette occasion, un membre du conseil municipal expliquera le projet et entendra les personnes qui viendront s’exprimer sur le sujet.

«Je vais tout faire pour essayer de me libérer afin de donner mon soutien au conseil. Je sais que ce n’est pas tout le monde qui est d’accord, mais je crois que c’est une décision qui est sage. D’autant plus que pour la majorité des gens, les changements exigés sont mineurs. Ceux qui chialent sont ceux qui devront sans doute débourser plus d’argent.»

Pour éviter une amende qui pourrait s’élever à au moins 500 $, les propriétaires d’une piscine creusée et semi-creusée devront se conformer d’ici le 31 décembre 2015. Pour les autres types de piscines, la date à retenir est le 31 décembre 2016. Dans le but de faciliter cette transition, les citoyens concernés recevront une lettre ce printemps contenant tous les renseignements et outils nécessaires pour vérifier leurs installations actuelles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires