Québec octroie 2,5 M $ pour le nouveau garage municipal à Magog

Par superadmin

SUBVENTION. La relocalisation du garage municipal à Magog, estimée à 5 M $, bénéficie du soutien financier du gouvernement du Québec de 50% des coûts du projet. La vaste bâtisse est d’une superficie de 72 000 pieds carrés.

L’ex-usine de Saargummi, située au 2023, René-Patenaude, loge déjà depuis un an, les installations d’Hydro-Magog, dont l’ancienne bâtisse ne correspondait plus aux normes de sécurité. Simultanément, la démolition du vieux bâtiment a débuté le jour même de l’annonce d’aide gouvernementale, le 24 novembre. Il était situé derrière le centre des travaux publics et des services techniques, sur la rue St-Luc.

«Là-bas, les gens devaient se déplacer dehors, entre les ateliers. Ici, tout est sous un même toit», apprécie Michel Turcotte, directeur des Travaux publics, qui prévoit suffisamment d’espace pour créer des aires administratives sur mezzanine.

L’endroit en démolition était même considéré dangereux avec des fissures importantes et des fondations pas suffisamment solides pour la lourdeur des rouleaux de fils d’Hydro-Magog. «On avait aussi des véhicules de plus de 600 000 $ qui dormaient dehors. Avec leur électronique, on veut les garder à l’intérieur pour qu’ils perdurent», raconte la mairesse Vicki May Hamm.

Sur place, le député d’Orford, Pierre Reid, qui a annoncé l’aide de 2,5 M de son gouvernement, sous les applaudissements d’une quarantaine d’employés municipaux. «Ça va permettre à la Ville de commencer à faire des plans et des travaux», soutient-il.

Au départ, la Municipalité avait acheté le vaste espace pour en faire des condos industriels. L’entreprise Systemex Energies en utilise d’ailleurs la partie avant. «Mais on s’est rendu compte de la complexité pour subdiviser le bâtiment. Puis, quand on a su pour le garage municipal, on possédait déjà la bâtisse acquise sous sa valeur. Donc, ça coûtait beaucoup moins cher relocaliser ici que de construire en neuf», explique Mme Hamm.

Outre Hydro-Magog, la relocalisation inclut les services de la voirie, l’aqueduc, les parcs et espaces verts, l’approvisionnement et les travaux publics. Toutefois, le centre des travaux publics et des services techniques demeure au même endroit sur la rue St-Luc.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires