Programme de déploiement de défibrillateurs: déjeuner pour améliorer la sécurité des endroits publics

Par superadmin
Programme de déploiement de défibrillateurs: déjeuner pour améliorer la sécurité des endroits publics
L'associé chez Eggsquis de Magog

SANTÉ. Un déjeuner aura lieu lundi (28 août) au restaurant Eggsquis de Magog, dans le cadre d’un programme de déploiement de défibrillateurs dans la région.

Un bénévole impliqué dans l’événement, Claude Leblanc, explique que le projet du programme de déploiement de défibrillateurs a débuté il y a quelques années, à l’initiative du lieutenant-colonel du Corps médical de l’armée canadienne, Michel Carpentier. «Parallèlement à ce comité, le docteur urgentologue Wayne Smith avait comme rêve de voir la région de l’Estrie être inondée de défibrillateurs portables comme l’était la ville de Seattle aux États-Unis», informe-t-il.

M. Leblanc insiste sur l’importance des défibrillateurs. Selon lui, plus de 300 appareils sont actuellement en service sur le territoire estrien, et l’objectif serait d’atteindre 500. «Souvent, quand des gens n’ayant pas eu de défibrillateur arrivent à l’hôpital, on ne peut malheureusement que constater leur décès. Grâce à ceux-ci, on n’a souvent par la suite qu’à les examiner pour ensuite pouvoir les renvoyer chez eux quelques jours après, sans séquelle», s’exclame-t-il.

L’événement, réalisé avec la collaboration de la Régie de police Memphrémagog, du Service incendies de la Ville de Magog et de la Coopérative des travailleurs d’ambulance de l’Estrie et se déroulant sous la thématique «Déjeuner du bon samaritain», aura lieu de 6 h à 11 h. Le député d’Orford, Pierre Reid, la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, ainsi que plusieurs autres personnalités de la région (conseillers municipaux et autres maires et mairesses) seront présents.

Un don de 10 $ ou plus est recommandé et des reçus seront disponibles pour les dons de 20 $ et plus. Les billets sont actuellement en vente au Eggsquis de Magog et les profits iront entièrement pour l’achat de défibrillateurs.

Une collaboration avec Échec au crime Québec

L’organisme Échec au crime Québec s’est donné le mandat de supporter ce projet avec l’appui du Centre intégré universitaire de la santé et des services sociaux de l’Estrie-Centre hospitaliers universitaires de Sherbrooke.

Actif depuis une vingtaine d’années et formé uniquement de bénévoles, son rôle premier est de donner à la population québécoise un moyen de transmettre de l’information anonymement sur des crimes passés (dans les cas d’urgence ou lorsque le crime est en cours, toujours contacter le 9-1-1). «L’activité d’Échec au crime se traduit par des arrestations de criminels, la saisie de biens volés et de stupéfiants, la progression plus rapide de certaines enquêtes policières et la sensibilisation communautaire à la prévention du crime», peut-on lire sur leur site internet, situé au www.echecaucrime.com.

Des représentants seront présents lors du déjeuner pour parler de l’organisme, remettre des prix de présence et offrir de courtes formations aux gens qui le désirent. Les entreprises désirant obtenir un défibrillateur sont également bienvenues. Le numéro à contacter pour utiliser le service d’Échec au crime est le 1-800-711-1800.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires