Pourquoi les lumières ne sont pas synchronisées sur la rue Sherbrooke?

Par superadmin
Pourquoi les lumières ne sont pas synchronisées sur la rue Sherbrooke?
Magog n'a pas les équipements nécessaires pour synchroniser les feux de circulation sur la rue Sherbrooke.

Par la présence de plusieurs feux de circulation à courte distance, la rue Sherbrooke est reconnue pour faire rager les automobilistes, surtout lorsqu’ils doivent arrêter sur toutes les lumières rouges. Plusieurs se demandent ce qu’attend la Ville de Magog pour synchroniser ces lumières et ainsi éviter les pertes de temps inutile.

Directeur de l’environnement et de l’aménagement du territoire à la Municipalité, Marco Prévost explique que les équipements actuels ne sont pas adéquats pour synchroniser les feux de circulation. Il faut donc, selon lui, investir un certain montant pour acquérir l’équipement nécessaire et procéder à son installation.

«On peut le faire en reliant nos équipements souterrains ou de manière aérienne par des signaux. La technologie existe et ce serait quelque chose de faisable. Cependant, tout cela a un prix et actuellement, à ce que je sache, il n’y a eu aucune réflexion à ce sujet au conseil municipal», affirme-t-il.

Tout en rappelant que la décision revient aux élus, Marco Prévost croit que ce sujet sera assurément abordé lorsque le temps sera venu d’effectuer la réfection de la rue Sherbrooke. Ce projet de plusieurs millions pourrait s’effectuer une fois que la réalisation des travaux de la rue Principale. «Un jour, il va falloir la refaire, soutient-il. Les conduites souterraines commencent à vieillir, la chaussée est brisée à plusieurs endroits et il n’y a même pas de trottoir sur un côté de la rue, entre la rue Calixa-Lavallée et le Canadian Tire. S’il faut refaire la rue, ce sera un bon motif pour analyser de nouveaux aménagements, comme la synchronisation par exemple.»

S’il affirme lui-même ressentir parfois de la frustration comme conducteur en empruntant cette route commerciale, le directeur est d’avis que le problème est relativement mineur. «Oui, cela cause parfois des ralentissements, surtout en heure de pointe, mais on n’est quand même pas sur le boulevard Taschereau à Montréal. Ça peut paraître long d’attendre cinq ou sept minutes quand on n’est pas habitué, mais on s’entend que tout chose est relative», tempère le directeur.

Synchroniser au détriment de la sécurité?

Une éventuelle synchronisation nécessiterait des changements quant aux traverses piétonnières. Actuellement, sur la rue Sherbrooke, les feux de signalisation immobilisent tous les véhicules pour laisser circuler les piétons. Une synchronisation forcerait des modifications afin qu’un seul côté d’une traverse fonctionne à la fois. «Il y a tout l’aspect de la sécurité sur lequel les élus devront se pencher. Il faudra aussi penser à ajouter des feux sonores pour les non-voyants, car il n’y en a pas dans ce secteur présentement», conclut M. Prévost.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires