Plage des Cantons: deux pétitions s’affrontent sur le projet Divertigo Magog-Orford

Par superadmin
Plage des Cantons: deux pétitions s’affrontent sur le projet Divertigo Magog-Orford
Luc Arpin

Le projet de parc de jeux aériens Divertigo continue de soulever les passions à Magog, si bien que deux pétitions opposées ont été présentées aux membres du conseil municipal, ce soir, en séance publique.

Le citoyen Steeve Cloutier a ouvert le bal en déposant un document de 500 signatures en appui à Divertigo. Comme père de famille, il s’est dit en faveur de voir un tel projet se réaliser à la plage des Cantons, un endroit qui a été longtemps, selon lui, un lieu de rassemblement pour les Magogois.

«J’aimerais retrouver l’essence qu’il y a déjà eu là-bas et des investisseurs, on en a besoin si on veut attirer les familles, a-t-il exprimé. Il faut arrêter de s’opposer systématiquement à tout ce qui est présenté à la ville.»

Sa pétition avait toutefois déjà été épluchée en long et en large par les membres de la Coalition citoyenne pour un développement harmonieux et respectueux de la plage des Cantons. Ils avaient même pris le temps d’analyser les quelque 400 signatures et 230 commentaires de la pétition de M. Cloutier avant de présenter leurs observations aux élus.

«D’un côté, vous avez une pétition traditionnelle avec des gens bien engagés et de l’autre côté, vous avez des clics informatiques, a fait remarquer Luc Harpin, l’un des porte-paroles de la Coalition. Mais finalement, on dit pas mal la même chose. On y croit aussi à Divertigo, qui va être bon pour le tourisme, l’économie et les familles. On n’est pas contre le projet, mais contre l’emplacement.»

La Coalition en a aussi profité pour ajouter 250 nouveaux noms à sa pétition déposée il y a deux semaines, portant le total à 400 signataires. Un résultat qui prouve que le mouvement prend de l’ampleur, aux dires d’un autre représentant du regroupement, David Morin. Il a d’ailleurs demandé la tenue d’un second vote à la lumière des faits nouveaux apportés aux élus depuis qu’ils ont donné leur appui au projet à l’unanimité, en décembre dernier. Une demande qui n’a toutefois pas été acquiescée, du moins, pour l’instant, car au moins une conseillère a avoué être en réflexion sur sa position.

Il s’agit de la représentante du district des Deux Lacs, Diane Pelletier, qui se questionne à savoir si la plage des Cantons est réellement le site approprié. «J’entends et je comprends très bien les inquiétudes des citoyens. Moi aussi je me questionne sur l’emplacement, malgré la très grande qualité du projet. J’ai encore des questionnements. La soirée d’information du 23 février va nous permettre à tous de voir plus clair», a-t-elle dit.

Pour sa part, la mairesse Vicki-May Hamm a fait savoir que le terrain projeté pour accueillir cette nouvelle attraction n’est pas situé sur une propriété qui appartenait autrefois à Gérard Southière. Elle assure ainsi que la Ville n’est liée à aucune contrainte particulière de la part d’anciens propriétaires.

La soirée d’information sur Divertigo se tiendra à l’hôtel de ville, ce jeudi (23 février), à 19 h 30. Le promoteur du projet, Marco Patry, dévoilera tous les détails, en plus de quelques plans. Une période de questions sera aussi réservée au public. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, la séance sera diffusée en direct sur CogecoTV et sur YouTube sur la chaîne «CogecoTV».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires