Place Tourigny: Le Moulinier entre dans la danse

Par Dany Jacques
Place Tourigny: Le Moulinier entre dans la danse
Selon sa direction

URBANISME. La direction du Moulinier se questionne sur la pertinence de construire un édifice à bureaux à deux pas de son bâtiment commercial situé sur la rue Du Moulin, à Magog.

Le vice-président des opérations du Moulinier, Guillaume Boulanger, s’interroge, surtout quand des édifices commerciaux et locatifs, avec des superficies disponibles pour la location de plus de 40 000 pieds carrés, sont situés à quelques mètres de la zone convoitée à l’angle des rues Saint-Patrice et Principale Ouest. «Ce n’est donc pas l’espace disponible dans ce secteur qui manque pour loger et favoriser la croissance des entreprises en TIC», prévient M. Boulanger.

Le coût de location au pied carré envisagé pour l’installation d’un incubateur technologique à la future Place Tourigny intrigue également la direction du Moulinier. De plus, elle rappelle que son établissement a un taux d’occupation faible et possède un grand stationnement, sans compter le stationnement municipal à proximité. «Quelles sont donc les raisons qui poussent les décideurs de ce projet à vouloir à tout prix avoir un nouveau bâtiment afin de loger ce projet? Pourquoi ne pas commencer par maximiser les superficies disponibles dans les bâtiments existants du secteur?», se questionne M. Boulanger.

Il rappelle également que l’option d’installer l’incubateur technologique dans Le Moulinier a été étudiée en début d’année 2015. «Nous constatons maintenant que les budgets de location pour ce projet sont suffisants. Nous cherchons toujours les raisons pour lesquelles les discussions ont soudainement cessé sans qu’aucune négociation sérieuse ne soit entamée», déplore-t-il.

Faucher persiste et signe

Un ancien homme d’affaires magogois aujourd’hui domicilié à Eastman, Daniel Faucher, poursuit sa bataille contre la construction de la Place Tourigny.

Il demande aux élus plus de transparence et de clarté dans leurs agissements et décisions. Il cite l’exemple de la hauteur permise dans le secteur ciblé, soit 15 mètres, quand le promoteur propose, selon lui, 15,8 mètres. «Pourquoi ne pas dire clairement qu’on veut augmenter à 16 m ou 15,8 m plutôt que de parler qu’on ne dépassera pas 15 mètres même avec plus de trois étages?», s’interroge-t-il.

«Mon interprétation est que la Ville avait peur de se mettre trop de citoyens à dos et que, en optant pour une dérogation mineure une fois que le nouveau zonage serait adopté, à peu près personne ne s’en apercevrait et le promoteur aurait le champ libre pour son projet», craint-il.

 

Au sujet de la Place Tourigny

Place Tourigny: déjà des phases 2 et 3 prévues

Ensemble, soyons plus accueillants pour nos investisseurs!

Conservation virtuelle de la maison Tourigny

Îlot Tourigny : un projet à revoir

Place Tourigny: analysez avant de commenter

Îlot Tourigny : pas tous les citoyens qui sont séduits par ce projet 

Place Tourigny: voir au-delà du béton

Place Tourigny séduit les citoyens

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires