Pétition pour la rénovation des HLM

Par Dany Jacques
Pétition pour la rénovation des HLM
Le président du comité local des résidents des HLM

Le Comité consultatif des résidents des HLM de Magog a déposé une pétition de 156 noms au bureau du député Pierre Reid pour accélérer la rénovation de ces logements, le 30 mars dernier.

Cette action s’inscrit dans une démarche provinciale où la Fédération des locataires d’habitations à loyer modique du Québec (FLHLMQ) réclame un nouveau plan de rénovation, à raison de 280 millions de dollars par année pendant cinq ans.

Au lendemain du budget provincial, cette association félicitait le ministre Bachand d’intensifier le rythme des investissements avec 35 M $ supplémentaires par année si la SCHL accepte de jouer le jeu. «C’est à Ottawa de faire sa part», commente la présidente de la FLHLMQ, Nicole Sirois.

Cet organisme aurait cependant préféré un engagement à plus long terme, comme le demandaient les Magogois dans le bureau de M. Reid. Selon le président du comité local des résidents des HLM, Roger Houle, «les rénovations sont à faire d’ici dix ans avant que les logements ne deviennent des taudis».

L’an dernier, par exemple, l’Office d’habitation de Magog a investi 269 000 $ dans le remplacement, la modernisation et l’amélioration de ses 185 logements, ce qui n’est pas suffisant aux yeux des résidants.

L’OHM endosse les démarches du comité local, comme le démontre la présence de Gisèle Dubois, une administratrice du CA de l’OMH au bureau de M. Reid. «La qualité de nos logements est dans la moyenne québécoise, mais il fait en accélérer la rénovation avant qu’il ne soit trop tard, prévient Mme Dubois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires