Mario Tessier en rodage dans la région

Par superadmin
Mario Tessier en rodage dans la région
Mario Tessier présente «Seul comme un grand»

HUMOUR. Après 20 ans de radio à NRJ en compagnie de son complice de micro José Gaudet, Mario Tessier se lance «Seul comme un grand» dans l’aventure du one-man-show. Présentement en rodage, il débarque au Cabaret Eastman les 26 et 27 juin.

Mario, l’émission «Les Grandes Gueules» vient à peine de se terminer et déjà vous vous lancez dans l’aventure du spectacle solo. C’est quelque chose que vous vouliez faire depuis longtemps? «Oui. Je travaille sur ce one-man-show depuis environ un an.»

Vous avez choisi de roder le spectacle au Cabaret Eastman. L’endroit appartient à votre gérant, mais ce n’est pas que pour cette raison que vous teniez à venir à Eastman? «Je connais bien la place, puisque j’ai mon chalet juste à côté. Je trouve aussi que c’est une magnifique salle! Il y a une proximité avec le public; en humour c’est la chose la plus importante. Personnellement, j’aime mieux jouer dans une petite salle dans laquelle le public est collé sur moi.»

Quels sont les sujets que vous abordez dans votre spectacle? «Je suis né pendant la tempête du siècle en 1971, alors le spectacle commence à ce moment-là. Mon père est l’un des personnages principaux. C’est un homme qui a toujours fait des choses d’envergure. C’est un beau fou! Je parle aussi des trois années que j’ai passées dans l’armée, de ma rencontre avec José (Gaudet), de l’amour, etc. Serge Postigo (metteur en scène) et moi voulions que ce spectacle soit en quelque sorte un road movie.»

Est-ce que le fait d’être seul sur scène vous fait peur? «Tout me fait peur! J’ai beaucoup d’angoisses, parce que c’est un projet de fou. Disons que c’est la première fois de ma vie que je fais des phrases complètes (rire). C’est très différent de ce qu’on faisait José et moi. C’était important pour moi de me renouveler.»

Pour la première fois de votre carrière, vous avez un horaire moins arrêté et planifié. C’était votre intention? «Je fais ce métier depuis plus de vingt ans et, sans être riche, j’ai la chance de pouvoir décider de ce que je veux faire dans la vie. Je suis capable de prendre des décisions qui viennent juste du cœur, sans penser au fait que je dois absolument travailler. Même quand je n’avais pas un sou, j’essayais de penser de cette façon. Habituellement, lorsqu’on suit notre cœur, on ne se trompe pas.»

Avez-vous d’autres projets prévus cette année? «Je fais un nouveau dessin animé pour adulte avec José. Ce sera présenté à Télétoon, en septembre. J’animerai aussi l’émission Ma mère cuisine mieux que la tienne, sur les ondes de V dès l’automne. C’est un concept espagnol vraiment très drôle!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires