Marais de la rivière aux Cerises à Magog: une nouvelle DG qui n’a pas peur des défis

Par superadmin
Marais de la rivière aux Cerises à Magog: une nouvelle DG qui n’a pas peur des défis
La directrice générale du Marais de la rivière aux Cerises, Laura Dénommée-Patriganni.

L’Association du marais de la rivière aux Cerises (LAMRAC) a pigé dans sa propre cour pour combler le poste à la direction générale en accordant son vote de confiance à Laura Dénommée Patriganni.

Celle qui est à l’emploi de l’organisme depuis 2015, à titre de coordonnatrice à l’environnement et à l’aménagement, a été l’heureuse élue parmi une trentaine de candidatures soumises. Une promotion qu’elle accueille avec le sourire aux lèvres et beaucoup d’enthousiasme. «C’est vraiment une belle opportunité qui s’offre à moi et je compte bien la saisir, s’exclame-t-elle. Je me considère privilégiée de relever ce nouveau défi avec une équipe aussi dynamique et au sein d’une organisation qui prône des valeurs que je partage.»

Ce nouveau mandat s’annonce fort occupé puisque Mme Dénommée Patriganni arrive à moment charnière pour l’organisme à but non lucratif. Au cours des prochaines semaines, les travaux majeurs de réfection des sentiers sur pilotis seront lancés. Ceux-ci doivent être terminés au plus tard le 31 décembre prochain pour que LAMRAC bénéficie d’une subvention de 500 000 $ du fédéral.

Il y a aussi toute la question du financement qui devra être revue. Récemment, la Ville de Magog a annoncé que sa contribution financière diminuera progressivement au cours des prochaines années. Le manque à gagner au final totalisera 100 000 $. «Je suis consciente qu’il y a du travail à faire et que des changements seront nécessaires. Mais je suis convaincue qu’avec de l’audace, de la créativité et de l’innovation, on arrivera à trouver des solutions. Oui, le changement peut parfois être difficile, mais généralement, c’est pour le mieux», soutient-elle.

Laura Dénommée Patriganni est détentrice d’une double maîtrise en gestion de l’environnement et en écologie internationale. Avant d’être embauchée à LAMRAC, elle a travaillé à divers dossiers en lien avec l’environnement, tant dans les secteurs privé que parapublic.

Rappelons que la direction générale était occupée au cours des 13 dernières années par Stéphanie Houde. Cette dernière a remis sa démission afin de relever un nouveau défi professionnel dans sa région natale, le Saguenay – Lac-Saint-Jean. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires