Magog embauche ses architectes pour la bibliothèque

Par Dany Jacques
Magog embauche ses architectes pour la bibliothèque
C'est la firme sherbrookoise Espace Vital Architecture qui prendra en charge la transformation de l'église Sainte-Marguerite-Marie en bibliothèque. (photo : Dany Jacques)

Le conseil municipal de Magog a déniché ses architectes pour la transformation de l’église Sainte-Marguerite-Marie en bibliothèque.

Le maire de Magog, Marc Poulin, applaudit la sélection de la firme sherbrookoise Espace Vital Architecture au terme de l’appel d’offres. Sa proposition se chiffre à 265 000 $ avant taxes. «C’est bien parti, car la facture est moins élevée que prévu. De plus, elle se spécialise dans la protection du patrimoine et dans les bibliothèques», de dire M. Poulin.

Cette somme n’est pas la plus faible du processus d’appel d’offres, mais cette firme a été retenue après un examen basé sur des critères bien précis. Ce groupe formé des architectes Jean-Claude Tardif, Louis Faucher, François Coutu et Paul Faucher a donc devancé l’architecte sherbrookois Michel Jubinville même si ce dernier présentait une offre de 260 000 $, soit 5000 $ sous celle d’Espace Vital Architecture.

Le troisième soumissionnaire était Arc H. Design, d’Ayer’s Cliff, avec une proposition de 472 500 $.

Plus tôt cette semaine, une firme de Waterville, Ateliers architecture, critiquait l’appel d’offres de la bibliothèque qui excluait les entreprises à l’extérieur de Sherbrooke et de la MRC de Memphrémagog.

Marc Poulin réplique en disant qu’une loi provinciale autorise les municipalités à procéder de cette façon. Selon lui, c’était la meilleure façon de dénicher une firme plus importante et d’abaisser la facture.

On doit à Espace Vital Architecture des projets comme le Palais de justice de Sherbrooke, le Musée des Beaux-Arts de Sherbrooke, le Carrefour de l’information de Sherbrooke et l’Opéra Haskell de Stanstead.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires