Les Pêcheurs : une nouvelle série au décor estrien

Par superadmin
Les Pêcheurs : une nouvelle série au décor estrien
Martin Petit et Jean-François Asselin

Le lancement de la toute nouvelle série Les Pêcheurs, mettant en vedette Martin Petit, avait lieu au Vieux Clocher de Magog, le 5 septembre dernier. Cette série entièrement tournée en Estrie prend l’affiche ce mercredi 11 septembre à 21h sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé.

Par François Bouchard

Cette série, inspirée du sketch Les Pêcheurs que l’on a pu voir au Festival Juste pour rire, a été créée par Martin Petit. Celui-ci est notamment derrière le scénario ainsi que les dialogues. Environ 26 lieux de tournage ont été nécessaires afin de réaliser les 13 épisodes que comprend la série. «On a commencé à faire du repérage en Estrie au mois de janvier et la priorité de cette série-là était de trouver un chalet et après, en fonction de ce chalet-là, on regardait autour pour trouver les lieux de tournages. On devait quand même en avoir 26, dont des restos, des bars, un magasin général, etc. Quand on a trouvé le chalet au lac Nick à Bolton-Est, on a commencé à regarder autour pour voir où on pourrait tourner», raconte Jean-François Asselin, le réalisateur.

Les villes de Granby, Frelighsburg, Cowansville et Bolton-Est comptent également parmi les endroits où l’équipe a tourné. Cependant, aucune scène n’a été filmée à Magog.

L’idée de tourner en Estrie est venue d’elle-même, signale M. Asselin. «On connaît l’Estrie et on sait qu’il n’y a pas de moustiques en juin. Les gens ne réalisent pas à quel point ils peuvent être dérangeants pendant un tournage. Pour avoir déjà tourné dans ces conditions, je sais que toute l’équipe finit par avoir un filet sur la tête, et les comédiens essaient de jouer même s’ils ont une mouche dans l’œil et finissent par être en colère parce qu’ils en ont avalé deux pendant leur réplique.» Il ajoute d’ailleurs que «pour nous, ce qui est le fun de tourner en région, c’est que ce sont des lieux différents. Parce que souvent à Montréal, tu finis toujours par tourner au Vieux-Montréal.»

La série met donc en vedette Martin Petit et une panoplie d’humoristes, dont François Morency, Mike Ward, Guy A. Lepage, François Bellefeuille et Guillaume Wagner, qui ont toujours le «timing« comique.

«Le scénario tourne autour du personnage de Martin qui invite les humoristes à son chalet parce qu’il espère leur faire vivre l’expérience de reconnecter avec la nature, mais chaque fois ça vire en bordel», explique M. Asselin. D’ailleurs, le chalet en soi «est carrément un personnage dans la série. Il est tout en bois et très rustique», continue-t-il. Les scénarios sont également écrits selon la personnalité de chaque humoriste, ce qui assure des répliques très différentes qui leur vont à merveille.

Louis Lalande, vice-président principal des services français chez ICI Radio-Canada, était également présent lors de cette soirée. «Il était important pour moi de prendre un moment pour participer à cet événement et féliciter les créateurs qui offrent une programmation de qualité.»

Quant à M. Petit, il s’est dit «très touché de vivre la présentation de ces épisodes devant public.» Près de 400 personnes s’étaient en effet déplacées au Vieux Clocher de Magog pour assister en primeur au visionnement de deux épisodes de la série. «Cette présentation bouclait bien trois ans de travail», dit-il, heureux d’enfin connaître l’avis du public.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires