Les larmes ont coulé au fil d’arrivée

Par Patrick Trudeau
Les larmes ont coulé au fil d’arrivée
L'étreinte amoureuse entre Paul Blais-Morisset restera l'un des moments les plus émouvants de la 33e Traversée internationale du lac Memphrémagog. (photo: Patrick Trudeau)

Bien des spectateurs ont laissé couler quelques larmes lorsque les jeunes Paul Blais-Morisset et Jasmine Frappier ont touché simultanément la plaque d’arrivée au terme du 34 km de la Traversée internationale du lac Memphrémagog, samedi après-midi.

Les deux tourtereaux, 12 et 13e du classement général, ont complété les derniers kilomètres côte à côte, permettant ainsi à la jeune femme de St-François-Xavier-de-Brompton de réaliser un rêve devant les siens.

Bien qu’elle ait pris le quatrième rang chez les femmes (8h21m04), Jasmine avoue avoir trouvé l’épreuve plus éreintante que prévu. «J’avais beau être bien préparée, c’était encore plus difficile que j’imaginais. À Georgeville, j’ai même pensé abandonner», a-t-elle avoué quelques minutes après sa sortie de l’eau.

Mais la présence de son Roméo, qui lui a laissé tout le plancher au cours des derniers jours, a probablement été l’étincelle nécessaire pour lui permettre de réussir son exploit.

Chapeau!

Revoyez l’arrivée en images

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires