Les CPE se mobilisent pour contrer les coupes

Par superadmin
Les CPE se mobilisent pour contrer les coupes
Parents

ENFANCE. Une quarantaine de personnes ont formé une chaîne humaine devant l’établissement d’Eastman du centre de la petite enfance (CPE) La Pleine Lune, lundi matin, pour démontrer leur mécontentement quant aux coupes du gouvernement provincial.

Par Charles-Antoine Rondeau

La directrice générale de La Pleine Lune, Any Sanders, croit qu’il est important de lancer un message clair au gouvernement. «Au Québec, on a construit un beau réseau au fil des années et je crois qu’il faut garder ça pour les enfants. Les coupes vont vraiment avoir un impact sur la qualité des services et pour moi c’est inacceptable», déplore-t-elle.

Ce sont donc parents, enfants et personnel du CPE qui se sont rassemblés. Parmi ceux-ci, l’administratrice Marie-Ève Cardin, qui souligne quant à elle l’impact des compressions pour les parents.

«Le gouvernement fait 168 millions avec l’augmentation des frais de service de garde et en plus, il vient nous enlever 120 millions. Je suis nouvelle à l’administration, mais je comprends que présentement les CPE sont serrés à la gorge et que bientôt, ils ne pourront plus accomplir leur mission», fait-elle valoir.

Au cours des derniers jours, Mme Sanders a aussi fait parvenir une lettre au député d’Orford, Pierre Reid, afin de lui faire part des préoccupations du CPE par rapport à la refonte du financement des services de garde éducatifs à l’enfance annoncée par la ministre de la Famille, Francine Charbonneau.

Lundi, des chaînes humaines ont été organisées dans plusieurs CPE à travers le Québec et l’initiative sera répétée au cours des prochaines semaines.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires