L’entreprise Adhésifs Adhpro ferme ses portes

Par Dany Jacques
L’entreprise Adhésifs Adhpro ferme ses portes
Une trentaine d'emplois seront supprimés après la fermeture de l'entreprise Adhésifs Adhpro.

L’entreprise magogoise Adhésifs Adhpro fermera ses portes entre le 31 mai et le 31 juillet prochain. Une trentaine de travailleurs perdront ainsi leur emploi.

Le président André Piché confirme la fermeture de cette usine implantée dans le parc industriel de Magog depuis 2000. «Nous étions au stade d’augmenter nos ventes pour assurer notre avenir, mais je n’ai pas été capable de trouver des investisseurs», annonce-t-il.

Une proposition d’achat a convaincu M. Piché de vendre à un concurrent, soit l’entreprise Tri-Tex. Cette compagnie démantèlera l’usine de Magog et une autre d’Adhpro située en Ontario pour déplacer ces productions dans son usine de Sainte-Eustache. «Je n’ai pas pu garder les emplois à Magog, mais, au moins, ça reste au Québec», dit M. Piché.

La hausse du dollar américain a également joué contre l’entreprise magogoise.

L’équipe des ventes se déplacera du côté de Sainte-Eustache, mais peu de travailleurs de l’usine accepteront un transfert, laisse sous-entendre M. Piché.

Adhésifs Adhpro produit de la colle industrielle destinée notamment à des entreprises de meubles et d’emballage.

André Piché demeure propriétaire du bâtiment, qui pourra maintenant être louée ou vendue.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires