Le savoir-vivre, ça s’apprend… et ça se lit

Par Patrick Trudeau
Le savoir-vivre, ça s’apprend… et ça se lit
Chantal Lacasse dévoile toutes les règles de la réussite professionnelle et du savoir-vivre dans son premier livre «Comment faire pour mieux faire?». (photo: Patrick Trudeau)

Pas facile de connaître et de mettre en pratique toutes les règles d’étiquette dans le cadre de son travail, ou encore lors de ses activités sociales. Voilà pourquoi Chantal Lacasse vient de lancer le livre «Comment faire pour mieux faire?», un ouvrage qui aurait tout aussi bien pu s’intituler l’ABC du savoir-vivre.

Malgré tout notre bon vouloir, la maladresse ou le manque de «connaissances sociales» peut souvent nuire à notre réputation ou à nos chances de succès dans le cadre de nos activités professionnelles et personnelles.

Ce premier guide des bonnes manières vous enseignera donc concrètement ce qu’il faut faire dans la plupart des situations: dîner d’affaires, relations de travail, bienséance à table, l’art de la conversation, dénicher des contacts, choisir la bonne tenue vestimentaire, etc.

Diplômée de l’École du Protocole de Washington en 2004, Chantal Lacasse a délaissé sa carrière de journaliste et animatrice il y a quelques années pour se consacrer à temps plein à l’enseignement de l’étiquette. Son livre se veut donc un outil complémentaire aux ateliers et conférences qu’elle anime devant des groupes. «Notre attitude et notre personnalité ont une incidence déterminante sur notre réussite professionnelle. J’ai moi-même déjà perdu des occasions d’avancement, car je ne mettais pas en pratique certaines règles. Je faisais mon travail de façon professionnelle, et je croyais que c’était suffisant», donne-t-elle en exemple.

«Avec le temps, j’ai appris qu’on devait filtrer nos paroles et ne pas donner son opinion sur un coup de tête. Il faut soigner ses relations avec ses collègues. Apprendre à dire bonjour en arrivant au bureau, ça ne coûte rien et ça vous permet de mettre la table pour la journée», ajoute l’auteure d’origine magogoise.

De nature timide, Chantal Lacasse a elle-même dû surmonter certaines craintes pour percer dans son milieu. Elle est donc bien placée pour conseiller ceux qui redoutent d’arriver dans une salle avec des inconnus, ou qui sont incapables d’amorcer une conversation dans une rencontre sociale. «Aller rencontrer d’autres gens, c’est vraiment le plus difficile. Il existe une multitude de trucs pour nous faciliter la tâche. Souvent, on se rend compte de nos erreurs, mais il est déjà trop tard. On n’insistera jamais assez sur l’importance de faire une première bonne impression», plaide-t-elle.

Vendu au coût de 29,95 $ dans la plupart des librairies, le livre «Comment faire pour mieux faire?» se dévoile en dix chapitres distincs.Chacun des thèmes débute par un fait vécu et propose des règles claires, avec trucs éclair.

Question d’être de son temps, Mme Lacasse y consacre une section à la «Révolution technologique», un domaine qui s’incruste de plus en plus dans notre qualité de vie. «L’internet, les téléphones cellulaires et les médias sociaux peuvent être des outils importants pour notre travail. Mais il y a des façons de les utiliser. Actuellement, nous avons besoin d’un retour au contact humain», conclut-elle.

Pour obtenir davantage d’information, vous pouvez visiter le site www.chantallacasse.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires