Le projet Divertigo présenté au public: plus de 9000 personnes attendues cet été

Par superadmin
Le projet Divertigo présenté au public: plus de 9000 personnes attendues cet été
En plus de présenter son projet

AMUSEMENT. Le promoteur de Divertigo Magog-Orford, Marco Patry, a présenté son projet devant une centaine de personnes, jeudi soir (23 février) à l’hôtel de ville de Magog. Selon lui, non moins de 9 400 personnes devraient s’aventurer dans les installations lors de la première saison d’activités, prévue cette année à la plage des Cantons.

Cliquez ici pour voir les premières images du parc Divertigo

Prévoyant d’abord des modules pour adultes atteignant une hauteur de 18 mètres, M. Patry parle désormais de 12,5 mètres. «C’est un design modifié, car on a vu qu’il y avait une certaine réticence. J’ai donc demandé au fournisseur de réduire», explique-t-il.

Ces installations pourront accueillir un maximum de 40 personnes à la fois. Elles comprendront deux tyroliennes d’une centaine de mètres qui sortiront des jeux pour se diriger en direction de la place Lestage. «La tour de la tyrolienne se trouvera à environ 35 mètres de la maison la plus proche. Il y a du bois à cet endroit et on est à environ 9 mètres du sol, donc pas plus haut que les arbres. Il y aura aussi une bâche pour préserver la quiétude des gens», de poursuivre le promoteur.

Dans les modules pour adultes, une trentaine de jeux seront également dispersés sur trois hauteurs, dont des jeux de cordes, un mur d’escalade et le simulateur de chute libre. «La personne sera attachée avec un harnais via une poulie. Le système nous fait ralentir à un certain moment dans la descente, alors on n’a pas besoin d’un gros système de réception au sol», observe Marco Patry.

Pour ce qui est du module pour enfants, il consistera en une douzaine de jeux et il pourra accueillir un maximum de 25 personnes. Deux tyroliennes seront également intégrées à ce parcours.

M. Patry espère ouvrir l’attraction de la première fin de semaine de mai jusqu’à la première de novembre, avec des ouvertures occasionnelles en hiver ou vers 9 h en matinée, afin d’accommoder des groupes. Il ajoute que la fermeture dépendra de l’ensoleillement, puisqu’aucun éclairage ne sera installé.

Il est à noter que l’entrée utilisée pour le labyrinthe sera conservée, mais l’asphalte sera éventuellement enlevé.  

Des inquiétudes qui perdurent

Plus d’une quinzaine de citoyens ont pris la parole à l’occasion de la période de question qui a suivi la séance d’information. La plupart se sont entendus sur le fait qu’il s’agissait selon eux d’un beau projet, mais que l’emplacement choisi n’était quant à lui pas le bon. «Ce soir, on vous présente le projet sur lequel on travaille. Y a-t-il d’autres sites possibles dans la municipalité? Sûrement, mais on voulait aller au fond du projet qui est actuellement sur la table», a laissé entendre la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm.

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires