Le MCI honore Gisèle Lacasse Benoit

Par Dany Jacques
Le MCI honore Gisèle Lacasse Benoit
Madeleine St-Pierre (vice-présidente)

Le groupe environnemental Memphrémagog Conservation Inc. (MCI) a récompensé Gisèle Lacasse Benoit pour l’ensemble de son œuvre lors de sa 47e assemblée générale annuelle, le 13 juillet dernier.

Cette ancienne présidente pendant huit années consécutives a reçu le prix commémoratif Gordon-Kohl pour souligner son impressionnante feuille de route sur le plan environnemental. Ses principales contributions touchent les cyanobactéries, la saga du Mont-Orford et la création du volet conservation au MCI.

Cet honneur s’ajoute au Prix d’excellence en environnement attribué à Mme Lacasse Benoit par la Fondation estrienne en environnement, au printemps dernier, en reconnaissance de ses efforts des 25 dernières années pour la protection de l’environnement.

Selon ses administrateurs, le MCI bénéficie d’une bonne santé financière et d’un membership légèrement à la hausse. De plus, ce groupe amasse actuellement des fonds pour son projet d’amélioration de la qualité de l’eau de la baie Fitch qui démontre des signes du stade eutrophe.

Outre Claude Bernier, présidente du MCI, les administrateurs 2014-2015 sont Robert Benoit, Anne Boswall, Jean-Claude Duff, Linda Ghanimé, Mary Pat Goulding, Tom Kovacs, Gisèle Lacasse Benoit, Johanne Lavoie, Peter Lépine, Catherine Roy, Erich Smith-Peter et Pat Trudel. Madeleine Saint-Pierre et Jean-Philippe Joyal n’ont pas renouvelé leur mandat.

Louise Abbott a aussi profité de cette assemblée générale pour l’avant-première du lancement de son livre intitulé «Memphrémagog: une histoire illustrée»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires