Le maire d’Eastman fier du travail accompli

Par superadmin
Le maire d’Eastman fier du travail accompli
Yvon Laramée affirme ne pas avoir réfléchi à l’idée de solliciter ou non un autre mandat en 2018. 

POLITIQUE. Désormais maire de la Municipalité d’Eastman depuis un peu plus de deux ans, Yvon Laramée dresse un bilan positif de son mi-mandat.

Il affirme entre autres que les objectifs que le conseil municipal s’était fixés sont tous réalisés ou en voie de l’être. L’un de ceux-ci était de réduire la charge fiscale des propriétaires.

«On est très satisfait, car on a réduit les taxes pour la plupart des propriétaires de maison. On vient de finir notre troisième budget et ça a descendu chaque année sauf celle-ci. Depuis notre arrivée, les taxes sont quand même passées d’une moyenne de 2604 $ à 2504 $, et ce, malgré le coût de la vie qui augmente.»

M. Laramée est aussi bien fier du travail de son conseil qui travaille, selon lui, très bien ensemble. Ce dernier déclare aussi que la Municipalité investit là où il est important de le faire.

«La réfection des routes et des infrastructures, il faut s’en occuper et être à jour. Sur les quatre millions de notre budget, 750 000 $ sont utilisés pour le déneigement et la voirie», souligne-t-il.

Pour 2016, le premier magistrat prévoit se concentrer sur le projet Cœur villageois, qui vise à maximiser le potentiel touristique de municipalités de l’Estrie, ainsi que sur la promotion touristique d’Eastman. «Les représentants de Cœur villageois ont félicité la grande participation citoyenne lors de la présentation du projet.»

Ayant 23 ans d’expérience en tant que conseiller municipal, Yvon Laramée n’en était pas à ses premières armes en politique lorsqu’est venu le temps de siéger à la mairie. Il admet cependant que son travail est désormais plus exigeant. En tant que maire, il a affaire à de plus grands enjeux et il se doit d’être encore plus présent.

Il dit cependant aimer l’expérience jusqu’à maintenant. «J’ai grandi au village et je l’ai vu grandir. J’ai toujours voulu m’impliquer dans ma municipalité pour assurer une bonne qualité de vie pour ma famille ainsi que la présence d’infrastructures de loisir et de culture de qualité.»

Pour l’instant, le jeune retraité dit ne pas penser aux prochaines élections municipales, qui se tiendront en 2018. «Il reste encore un gros deux ans de travail et je m’y concentre», déclare-t-il. 

Parmi les réalisations du conseil municipal dans les deux dernières années, on compte l’ouverture d’une usine d’eau potable, la réfection de la caserne de pompiers, la construction du barrage du lac Orford ainsi que les achats du bâtiment de la Caisse Desjardins et de l’église Saint-Édouard, qui sont sur le point d’être conclus.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires