Le curé d’Eastman remet les pendules à l’heure

Par superadmin

Depuis sept ans que je suis au milieu de la belle communauté d’Eastman et je crois que les Eastmanois(es) connaissent bien l’esprit qui anime mon cœur de pasteur depuis ce temps. La solidarité, l’entraide, le soutien mutuel, le partenariat, l’honnêteté et l’équité sont des valeurs qui sont fondamentales pour moi et que je partage avec tous et toutes.

Permettez-moi de mettre les pendules à l’heure concernant l’écrit du Reflet du lac du 27 novembre sur l’Exposition d’antiquités d’Eastman, déménagée à Granby. De ma part, je suis très sensible à toute la vie communautaire d’Eastman et à sa réussite.

Dois-je vous dire que j’ai rejoint personnellement, par voie téléphonique, le responsable de l’Exposition d’antiquités d’Eastman avant la signature du contrat à Granby pour lui signifier que j’étais ouvert et prêt à le rencontrer pour regarder ensemble des solutions pour le bon fonctionnement de cette activité à Eastman. Je lui exprime qu’un événement comme celui-ci ne repose pas seulement sur une décision d’une Fabrique, mais plutôt sur un ensemble de partenaires étant donné les retombées économiques dans le milieu et que c’est «ensemble», municipalité, associations, commerçants que nous pouvons faire rayonner ce projet et bien d’autres à la beauté et aux aspirations des Eastmanois(es).

Chacun doit y participer et y trouver son compte. La paroisse, avec ses conseils et ses mouvements, est un noyau indispensable et important à la vitalité du milieu et elle demeure toujours le lieu de la rencontre, de l’accueil et du cheminement avec tout ce que les personnes vivent. La Fabrique doit aussi veiller à un bon fonctionnement financier, car elle vit essentiellement de dons des paroissiens (ne)s et nous ne devons pas dépenser outre mesure.

Les membres du conseil de fabrique sont appelés à respecter le don des généreux donateurs et à être responsables dans ses locations de salles. Pouvez-vous me dire combien coûte une location d’un ou deux tentes marquises pendant cinq jours consécutifs, ce qui fut installées jadis sur le terrain du Club de l’Âge d’Or lors de l’Exposition d’antiquités d’Eastman?

C’est sans hésitation que le conseil de fabrique d’Eastman se veut partenaire avec toute la population; elle se veut coparticipante à des événements communautaires, mais elle ne doit pas se sentir responsable de la décision d’une personne ou d’un projet personnel qui a des incidences communautaires…

S’il y a une fausse note qui s’échappe dans l’organisation des activités du milieu, je crois toujours qu’avec la bonne volonté de tous et toutes, que nous pouvons toujours s’accorder pour que l’ensemble de la population soit satisfaite. Le conseil de fabrique a voulu mettre les pendules à l’heure. N’hésitez pas à nous rejoindre pour des solutions à l’avenir.

 

 

P.S. Ce texte fut approuvé par l’assemblée des paroissiens tenue le 5 décembre à l’église St-Édouard, également approuvé par les membres du conseil de pastorale lors de sa réunion du 28 novembre, ainsi que celle des membres du conseil de fabrique tenue le 4 décembre dernier.

 

Mario Boivin

Prêtre-curé

St-Édouard d’Eastman

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires