L’Aventure tire à sa fin

Par Patrick Trudeau
L’Aventure tire à sa fin
Clémence Godbout a mis en vente son bateau Aventure 1

L’association entre la Ville de Magog et les Croisières Memphrémagog semble bel et bien terminée. La propriétaire Clémence Godbout a essuyé un nouveau refus d’opérer au quai MacPherson cet été, même si le luxueux navire d’André L’Espérance ne sera pas prêt avant l’été 2011.

Mme Godbout dit avoir demandé son permis d’opération, lorsqu’on a confirmé le retard dans les travaux d’assemblage du futur bateau de croisière. «J’avais averti le conseil municipal que le bateau ne serait pas prêt à temps, en raison de l’ampleur du projet. J’avais même pris des pré-réservations, en espérant qu’on accepte ma demande d’exploitation. Je ne peux concevoir qu’il n’y aura pas de croisière de groupe sur le Memphrémagog cet été», déplore la femme d’affaires.

 

Après avoir opéré ses navires (l’Aventure 2 a été démoli l’an dernier) sur les eaux du Memphrémagog entre 1996 et 2009, Clémence Godbout pourrait donc quitter la barre de son entreprise très bientôt. À tout le moins, elle devra se trouver un nouveau port d’attache sur le plan d’eau.

 

Et faute de poursuivre sa mission, son embarcation de 49 pieds de longueur pourrait bientôt changer de propriétaire, puisqu’elle est mise en vente au coût de 250 000 $. «C’est un bateau qui est évalué à 349 000 $, en raison de sa vocation commerciale. Mais le futur acheteur pourrait très bien le transformer en condo ou en chalet flottant. Peu importe son usage, je souhaite de tout cœur qu’il demeure sur le lac Memphrémagog», conclut Mme Godbout.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires