Lac Memphrémagog: près de 275 000 salmonidés ensemencés depuis 22 ans

Par Patrick Trudeau
Lac Memphrémagog: près de 275 000 salmonidés ensemencés depuis 22 ans
Le président du Club des 4 Loups

Malgré la pression de pêche qui est exercée, la qualité et la quantité des prises semblent toujours au rendez-vous au lac Memphrémagog. La préservation de cette richesse naturelle est toutefois liée étroitement aux efforts d’ensemencement qui y ont été faits au fil des décennies par les différents organismes de conservation et de pêche de la région.

En ensemençant quelque 3750 truites arc-en-ciel dans le plan d’eau le 5 octobre dernier, le Club de chasse et pêche Les 4 Loups a fait grimper son total à près de 275 000 salmonidés depuis sa fondation en 1994.

«Si on veut conserver une bonne qualité de pêche, l’ensemencement est primordial», soutient le président des 4 Loups, André Pouliot.

«On aimerait toutefois que les municipalités riveraines du lac Memphrémagog nous donnent un coup de pouce financier de façon régulière, tous les ans. Ça pourrait être une ristourne sur les frais de mise à l’eau perçus dans les différentes descentes à bateaux», suggère M. Pouliot.

Selon ce dernier, la présence de milliers de pêcheurs chaque année sur le lac Memphrémagog apporte d’importantes retombées économiques pour la région. «Il n’y a jamais eu d’étude à ce sujet, mais il est évident que de nombreux pêcheurs dépensent dans les restaurants, les boutiques ou les auberges. Plusieurs d’entre eux vont d’ailleurs venir ici pour plus qu’une journée», fait-il valoir.

Entraînant une facture de 6000 $, l’ensemencement du 5 octobre a été financé en bonne partie par une subvention de la Ville de Magog (2500 $) et par le projet Concept de poisson neutre (1410 $) initié par le guide de pêche Bruno Mayot (voir autre texte).

Le reste du montant est issu des activités-bénéfice organisées par le Club de chasse et pêche. «Avec un nombre limité de bénévoles, on doit travailler très fort pour amasser les quelques milliers de dollars nécessaires à un ensemencement», a fait valoir Éric Courtemanche, dirigeant et bénévole de longue date au Club des 4 Loups.

Mentionnons qu’au cours de l’année 2016, ce sont 30 000 $ qui ont été investis par ce Club dans quatre opérations d’ensemencement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires