Lac-Mégantic: le camion-échelle de Magog a fait une différence

Par superadmin

Les jours passent, mais les souvenirs demeurent bien présents dans l’esprit des pompiers du Service de sécurité incendie de Magog qui ont réussi, à leur manière, à faire une différence dans le chaos qui s’était installé à Lac-Mégantic après l’explosion d’un train pétrolier.

Au départ, trois pompiers de Magog ont été dépêchés sur place en tant qu’officier de santé et de sécurité au travail afin d’assurer la gestion de la scène communément appelée la zone rouge. Cependant, ces responsabilités ont été de courte durée puisque la brigade s’est vu octroyer un rôle plus déterminant dans les heures qui ont suivi.

«En voyant les pompiers à l’œuvre à notre arrivée, on s’est dit que notre nouveau camion pourrait être vraiment utile, raconte le capitaine Steve Lavoie, qui était responsable de l’équipe lors de cette opération. On a donc offert nos services aux responsables sur place et à peine 20 minutes plus tard, ils nous ont donné le feu vert pour descendre notre camion-échelle qui était encore à Magog.»

Après avoir obtenu l’assurance que la Ville de Sherbrooke viendrait en renfort en cas de besoin, deux pompiers supplémentaires ont été mandatés pour se rendre à Lac-Mégantic à bord du camion-échelle. Ce dernier est muni d’un émulsifiant qui augmente la capacité d’extinction de l’eau lors du combat d’incendie de produits pétroliers.

«Ce n’était pas le seul camion sur place qui était équipé d’un système à mousse, mais il n’y en avait pas un avec la même technologie que la nôtre qui rend le camion complètement autonome. Il peut prendre la mousse dans la réserve même du camion ou soit dans une réserve externe par un principe de succion. On a donc installé une piscine de 1500 gallons dans laquelle s’est déchargée une citerne remplie de mousse. Dès qu’on s’est mis au travail, ça été le jour et la nuit. Tout le monde était impressionné par son efficacité. Le camion a vraiment aidé à accélérer le processus d’extinction et juste pour cette intervention, on peut dire qu’il vaut son pesant d’or», soutient le capitaine.

Tout en soulignant le dévouement exceptionnel et le courage dont ont fait preuve tous les services d’urgence durant ces tragiques événements, le capitaine Lavoie s’est dit particulièrement fier du travail accompli par ses hommes. Autant ceux qui ont combattu le brasier que les autres qui ont tenu le fort durant leur absence. «Oui, il y a onze pompiers incluant notre chef qui sont allés à Lac-Mégantic. Mais il y a aussi les 60 autres qui ont pris la relève durant notre absence pour assurer la sécurité des gens d’ici. Je tiens à le préciser, car je sais que tous nos pompiers, sans exception, auraient voulu prêter main-forte aux sinistrés, mais c’était évidemment impossible. Tout le monde a donc contribué à sa façon et j’en suis extrêmement fier», affirme celui qui compte plus de 20 ans de service.

Même s’il n’a pas encore pris le temps de faire un retour sur ces événements tragiques, Steve Lavoie n’est pas prêt d’oublier les scènes surréalistes qui ont défilé devant lui à son arrivée sur les lieux. «C’était un véritable cimetière d’amas de ferraille et de métaux tordus. Je n’aime pas utiliser le mot cimetière, car il y a eu malheureusement des victimes, mais c’est ce qui me vient à l’esprit quand j’y pense. On avait beau avoir vu des photos avant d’arriver, ce n’était rien à comparer de ce qui nous attendait. Sans personne autour de moi, je me serais cru le seul survivant d’une ville qui a été anéantie par une catastrophe comme dans un film de science-fiction», conclut le capitaine Lavoie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires