La Ressourcerie des Frontières vise une expansion dans Memphrémagog

Par Vincent Cliche
La Ressourcerie des Frontières vise une expansion dans Memphrémagog
La Ressourcerie des frontières souhaite offrir ses services à l'ensemble de la MRC de Memphrémagog en implantant

ENVIRONNEMENT. Implantée dans la Vallée depuis 2012, la Ressourcerie des frontières a grandement aidé la MRC de Coaticook à atteindre ses cibles environnementales en matière d’enfouissement. Voilà que l’organisme souhaite offrir ses services à l’ensemble de la MRC voisine, soit celle de Memphrémagog.

Le Progrès de Coaticook a appris que la Ressourcerie a participé à quelques ateliers de travail avec le regroupement, mais aussi avec la Ville de Magog. «L’intérêt est présent, signale la directrice générale de l’organisme, Karine Cantin. De leur côté, ils ont terminé leur Plan de gestion de matières résiduelles (PGMR). Ils espèrent trouver une solution à la collecte des encombrants. Il faut valoriser au lieu d’enfouir et c’est le genre de services que nous offrons. La MRC de Memphrémagog veut nous prioriser, car elle a été l’un de nos partenaires financiers au début de notre aventure. Nous aimerions poursuivre notre association, c’est certain.»

Si l’entente devait être signée, la Ressourcerie aimerait bien ouvrir un second magasin du côté de Magog. Une telle initiative pourrait prendre quelques mois. L’organisme pourrait également partager le site de l’actuel écocentre, à Magog, pour ses activités de récupération, mais cela risque de prendre un peu plus de temps à se concrétiser.

La mairesse d’Austin, Lisette Maillé, milite en faveur d’une telle association. «Il va sans dire que l’implantation de ce nouveau système de gestion des encombrants amènerait des changements d’habitudes pour la population, mais les élus des municipalités participantes ont su relever le défi et ils ont de quoi être fiers des résultats très encourageants obtenus à ce jour», ajoute celle qui est également présidente du comité consultatif en développement durable de la MRC de Memphrémagog.

Notons qu’Austin fait partie des municipalités visées par l’expansion. Saint-Benoit-du-Lac, Bolton-Est, Eastman, Canton d’Orford, Canton de Potton, Saint-Étienne-de-Bolton, Stukely-Sud et Magog font aussi partie de cette nouvelle phase.

Dans la MRC de Coaticook, seules les municipalités de Saint-Malo et de Martinville sont exclues de l’entente entre la Ressourcerie et les villes de la Vallée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires