La magie du Relais pour la vie a opéré toute la nuit

Par Patrick Trudeau
La magie du Relais pour la vie a opéré toute la nuit
Les fonds amassés (plus de 70 000 $) seront versés à la Société canadienne du cancer.

MARCHE. Alors qu’on s’attendait au pire sur le plan météo, on a plutôt eu droit à un 16e Relais pour la vie béni des dieux, les 16 et 17 juin à la pointe Cabana de Magog.

La pluie a finalement décidé d’aller se faire voir ailleurs et la température relativement clémente a permis aux quelque 220 participants (une vingtaine d’équipe et une centaine de survivants) de marcher en toute quiétude pendant une douzaine d’heures. «Les gens ont pu demeurer sur le site toute la nuit. À 3 heures du matin, il y avait encore plein de monde qui marchait, alors qu’habituellement, c’est le moment où tout le monde décroche», fait valoir la présidente du comité organisateur, Lyne Voyer.

Cette dernière était aux anges au lendemain de cet événement visant à amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer. «Il reste quelques dépenses et revenus à compiler, mais on devrait amasser un peu plus de 70 000 $. J’ignore si on atteindra notre objectif financier (75 000 $), mais pour le reste, tous les autres objectifs ont été atteints», a-t-elle lancé, en faisant notamment référence au nombre d’équipes, de survivants et de luminaires vendus.

Membre fondateur du Relais pour la vie de Magog, Gérard Provovost a été honoré durant la soirée pour son engagement des 16 dernières années, tout comme Lyne Voyer, qui en était à une 14e présence consécutive.

Les deux grands bénévoles ont reçu un certificat de reconnaissance de la Société canadienne du cancer.

Le Relais 2017 se déroulait sous la présidence d’honneur de Sandra Bourdages et André Ouellette, copropriétaires du Complexe sportif International.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires