La débâcle se poursuit pour un ancien policier de la SQ

Par superadmin
La débâcle se poursuit pour un ancien policier de la SQ
Les problèmes s'accumulent pour un ancien policier de la SQ.

Impliqué dans des délits à caractère sexuel, dont une affaire d’attouchements sexuels sur une fillette remontant à quelques années, l’ex-policier de la Sûreté du Québec, Denis Longpré, a une fois de plus des démêlés avec la justice.

Aux dires du relationniste de la Régie de police de Memphrémagog, Paul Tear, Longpré a été arrêté le 14 avril dernier au moment où il marchait à la pointe Merry. Pourtant, une ordonnance du tribunal lui interdisait de se retrouver à cet endroit depuis qu’il a reconnu sa culpabilité, en 2004, pour avoir agressé une enfant de 9 ans.

À l’époque, selon le journal La Voix de l’Est, il avait été condamné à une peine de 12 mois dans la collectivité, suivie d’une probation de deux ans. En plus de voir son nom être ajouté au Registre des délinquants sexuels, l’accusé ne devait plus fréquenter certains lieux, dont des parcs publics, pour les dix prochaines années. Une condition qu’il a visiblement enfreinte.

Denis Longpré, qui aurait déjà travaillé poste de la SQ de Coaticook, a aussi été jugé coupable de production et de possession de pornographie juvénile en 2008. Les autorités avaient d’ailleurs procédé à une perquisition à sa résidence située dans la municipalité d’Austin. Pour ces gestes, il a écopé de quatre mois de prison.

Notons qu’il a été destitué par le Comité de déontologie policière du Québec en 2005.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires