La Chambre de commerce accentue son déficit

Par Dany Jacques
La Chambre de commerce accentue son déficit
Les dirigeants de la CCI Magog-Orford ont dévoilé un déficit de 25 000 $ au terme de l'exercice financier se terminant en mars dernier.

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Magog-Orford adopte un rigoureux plan d’action pour redresser ses finances.

La direction de cet organisme a dévoilé un déficit de 25 000 $ lors de son assemblée générale annuelle, qui se tenait au Cabaret Eastman, le 5 juin dernier. Cette insuffisance de revenus replonge la Chambre dans un déficit accumulé d’environ 55 000 $, soit au même niveau d’il y a cinq ans.

Jean Gaouette, de Raymond Chabot Grant Thornton, compare cet exercice financier à une bien mauvaise année. Dans les états financiers, il met même un doute sur la continuité de la CCI-Magog-Orford. «Compte tenu d’un actif net négatif depuis quelques exercices et d’un fonds de roulement négatif, il existe un doute important relativement à la capacité de l’organisme de poursuivre ses activités», lit-on.

Cependant. M. Gaouette croit que le plan d’action adopté suffira pour faire du rattrapage et voit l’avenir d’un bon œil.

Le présent déficit s’explique surtout par des commandites à la baisse et des revenus d’activités moindres que l’année précédente. À l’inverse, les revenus associés à la gestion du bureau d’immatriculation ont grimpé de 32 000 $ à 44 000 $. Sans l’apport du point de services de la SAAQ, le déficit de la CCI Magog-Orford s’élevait à 70 000 $.

La présidente Louise Felton demeure optimiste est assure que la Chambre n’est pas en danger. «Je ne suis pas inquiète, mais on doit prôner la vigilance et trouver d’autre mode de financement», dit-elle.

Mme Felton propose de collaborer davantage avec d’autres organisations, autant sur les plans administratif qu’organisationnel, pour épargner de l’argent. «On veut se rapprocher avec des organisations pour nous aider, mais aussi pour aider nos futurs partenaires», ajoute-elle en pensant notamment à la Traversée du lac Memphrémagog, la Fondation de l’Hôpital Memphrémagog, l’Association des femmes d’affaires de l’Estrie et la Ville de Magog.

Toujours selon la présidente, la nouvelle année financière débute sur une bonne note avec de nouveaux revenus déjà en place et des dépenses qui ne reviendront pas.

Par ailleurs, deux nouveaux administrateurs succèdent à Patrice Grégoire et Danielle Paquette à la direction de la Chambre. Il s’agit d’Alain Thivierge et de Laurent Pelletier. Ce dernier a présidé cette même chambre pendant deux ans au début des années 1990, mais il ne souhaite pas reprendre la présidence.

Le comité exécutif se réunira bientôt pour élire un président, mais Mme Felton pourrait garder ses fonctions, surtout qu’elle dit conserver la flamme pour diriger la Chambre de commerce.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires