Jean-Denis Dubuc met en disque ses rêveries classiques

Par Dany Jacques
Jean-Denis Dubuc met en disque ses rêveries classiques
Jean-Denis Dubuc

Avantageusement connu pour ses airs de jazz, le saxophoniste Jean-Denis Dubuc met en disque un album à saveur classique intitulé «Rêveries», dont le lancement aura lieu au Centre d’arts Orford, le 12 octobre prochain à compter de 16 h.

Jean-Denis et son frère Roger, un spécialiste en informatique, travaille sur ce projet depuis 2006. La technologie du «sampling» leur permet de reproduire l’ambiance d’un orchestre symphonique, qui accompagne le saxophone soprano du musicien magogois.

Après les standards du grand Miles, Ellington ou Gillepsie, Jean-Denis embrasse les airs classiques des compositeurs des 19e et 20e siècles, comme Debussy, Ravel, Fauré et Satie.

Les premières expériences musicales de Jean-Denis Dubuc remontent à l’âge de quatre ans, sur les genoux de son père pianiste. Il commence à jouer dans les restaurants et les bars dès 11 ans avant de s’initier au jazz dès l’âge de 12 ans.

Une offre l’amène aux États-Unis à 18 ans puis se joint à la formation Les Mykels à son retour au Québec. Il participe au Festival de jazz de Montréal de 1982 à 1985, puis au Festival de jazz de Québec en 1987.

En 1990, il démarre et administre pendant plus de 15 ans le resto-bar Le Chat Noir à Magog. Jean-Denis Dubuc y joue à toutes les semaines en compagnie de grands noms comme Ranee Lee, Charlie Biddle, Michel Donato, Johanne Blouin, Michel Cusson, Carol Welsman et Vic Vogel.

Outre son premier album en 2003, il mijote d’autres projets, dont un album de composition avec son comparse et pianiste Jean-Jacques Beauchamps, ainsi qu’un autre dédié à la musique de Bach.

Billet et buffet pour le lancement (25 $) au 819 843-9881 avant le 3 octobre. Le disque sera disponible sur place au coût de 20 $.

Le disque est aussi disponible à la Boutique L’Amaryllis de Magog, ainsi qu’à Sherbrooke chez Archambault et Renaud Bray.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires