Fraude Microsoft: deux nouvelles victimes perdent 1300 $

Par superadmin
Fraude Microsoft: deux nouvelles victimes perdent 1300 $

AVERTISSEMENT. Moins d’une semaine après avoir alerté la population sur les faux appels de Microsoft, la Régie de police de Memphrémagog (RPM) confirme que la fraude a fait deux nouvelles victimes.

L’une d’entre elles regrettera sans doute longtemps d’avoir fait confiance à un faux technicien informatique qui a communiqué avec elle par téléphone. La victime a finalement perdu 1000 $, mais comme l’explique le policier Paul Tear, le montant du vol a passé près d’être trois fois plus élevé.

«Le fraudeur a réussi à obtenir assez d’informations pour ouvrir un compte Accès-D, effectuer des transactions et faire un virement de 3000 $ en faisant croire que c’était un dépôt. Comme le service coûtait 400 $, la victime devait rembourser la balance, soit 2600 $ par Western Union. Heureusement, le fils de la victime est intervenu à temps», explique le relationniste.

Pour sa part, la deuxième victime a déboursé 300 $, à l’aide de sa carte de crédit, puisqu’elle croyait payer pour une mise à jour de son logiciel antivirus.

La RPM rappelle de ne jamais transiger de l’argent et fournir de l’information confidentielle par téléphone. «En cas de problème avec votre ordinateur, faites-le vérifier par un commerçant ayant pignon sur rue. Si une institution financière vous appelle pour un problème, prenez le message et rappelez vous-même en utilisant le numéro dans le bottin téléphonique. Et ne pas se fier au numéro de téléphone sur l’afficheur puisqu’il est faux. Par exemple, à Magog, le numéro affiché des fraudeurs commençait parfois par 843», conclut Paul Tear.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires