Élections fédérales 2015: France Bonsant sereine dans la défaite

Par Dany Jacques
Élections fédérales 2015: France Bonsant sereine dans la défaite
France Bonsant

La bloquiste France Bonsant demeure sereine malgré 20% des voix et une troisième place au terme du scrutin fédéral dans Compton-Stanstead.

Elle se dit tout de même un brin déçu, car les électeurs sur le terrain, selon elle, étaient heureux de la revoir en politique. «C’est parfois bien différent derrière l’isoloir», lance-t-elle.

Cliquez ici pour consulter une carte interactive

Concernant l’arrivée de Marie-Claude Bibeau comme députée, Mme Bonsant espère que les promesses libérales seront appliquées. «Je vais suivre ça attentivement», prévient-elle.

Un gouvernement majoritaire libéral surprend beaucoup Mme Bonsant, qui trouve que les Canadiens n’ont pas de mémoire. «Les trois mots inscrits sur nos plaques, Je me souviens, ce n’est plus vrai», déplore-t-elle.

Selon elle, les électeurs avaient trop en tête d’éliminer les conservateurs de Stephen Harper, qu’ils ont oublié que les libéraux seront toujours des libéraux. «Ce sont les mêmes qui ont unilatéralement rapatrié la constitution, signé la nuit des longs couteaux, aggravé la crise d’octobre et orchestré le scandale des commandites», résume-t-elle.

Selon elle, les Québécois seront victimes s’une seconde période d’austérité après celle signée par le gouvernement québécois, et ce, malgré les promesses et les millions de Justin Trudeau.

France Bonsant ne sait pas si elle se représentera dans quatre ans. «On verra, je vieillis moi aussi», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires