Écorécréo: des jouets haut de gamme pour enfants et adultes

Par superadmin
Écorécréo: des jouets haut de gamme pour enfants et adultes
Le propriétaire d'Écorécréo Magog

INVESTISSEMENTS. Les habitués de la pointe Merry ont sans doute remarqué l’apparition de véhicules inhabituels sur la piste cyclable au cours de la saison estivale, comme le Segway et le quadricycle. Cet hiver ne fera pas exception, puisque l’entreprise Écorécréo Magog poursuit sur sa lancée en offrant des jouets qui s’adressent autant aux enfants qu’à leurs parents.

Le propriétaire Michel Rousseau est fier d’annoncer que sa nouvelle entreprise animera son secteur à longueur d’année, grâce à l’obtention d’un financement de 160 000 $. Ce soutien monétaire, offert par le Fonds tourisme PME (140 000 $) et le Centre d’aide aux entreprises Memphrémagog (20 000 $), a permis aux propriétaires de faire des emplettes pour l’achat de nouveaux équipements. On retrouve notamment des trottinettes des neiges, des vélos «FatBike», des patins à glace et des raquettes. Des randonnées guidées sont également offertes sur demande.

«J’espère que l’on vivra le même engouement que cet été alors que les activités nautiques et nos vélos ont été fort populaires, affirme Michel Rousseau, qui est également propriétaire de la Boutique Nautique 30 degrés. Oui, Écorécréo se spécialise dans la location de produits récréatifs haut de gamme, mais on veut aussi développer des circuits avec différents partenaires en utilisant évidemment le réseau cyclable comme parcours.»

À ces circuits pourrait bientôt s’ajouter une nouvelle discipline puisque l’entreprise magogoise, qui occupe l’ancien bureau d’information touristique à la pointe Cabana, envisage la possibilité d’offrir du ski de fond urbain. «On pense peut-être l’ajouter à notre offre dès cette année, mais tout va dépendre si nous arrivons à une entente avec la Municipalité. Il faut se mettre d’accord sur la répartition des coûts d’un tel projet, notamment pour l’achat d’équipement servant à tracer les pistes. Le potentiel est intéressant, sachant que la piste cyclable se rend jusqu’à la montagne!», se réjouit-il.

Pour sa part, le président d’Écorécréo, Marc Cudia, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du tout premier franchisé au Québec de cette bannière, Michel Rousseau, qui a tout selon lui pour goûter au même succès que connaît l’entreprise à Montréal depuis sa fondation, il y a une quinzaine d’années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires