District #8: Jacques Laurendeau

Par superadmin
District #8: Jacques Laurendeau
Jacques Laurendeau (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Pierre-Olivier Girard)

Le Reflet du Lac offre l’occasion à chacun des candidats au poste de conseiller à la Ville de Magog de se présenter aux électeurs. Voici les réponses à nos questions de Jacques Laurendeau, candidat dans le district #8.

1-      Présentation du candidat (expériences pertinentes, parcours professionnel, engagements politique et communautaire, valeurs, vision de Magog, etc.)

Tout d’abord, je suis né dans le district 8 et j’y réside depuis maintenant 60 ans! Je connais bien le territoire et les gens qui y vivent. J’ai à mon actif 42 ans d’implication dans plusieurs organismes comme la Traversée, le Tournoi atome pee-wee, la Chambre de commerce et le Tournoi de golf de la Fondation Constance-Langlois pour ne nommer que ceux-là. Encore aujourd’hui, j’accorde mon soutien bénévole au Souper du partage Jean Pelchat, un organisme qui vise à recueillir plus de 100 000 $ par année pour confectionner des paniers de Noël. Je suis membre du conseil municipal depuis 2002 et je compte sur l’appui de la population pour me réélire en novembre. Mes prises de position visent au mieux-être de mes concitoyens et concitoyennes.

 

2-      La Ville rêve-t-elle trop grand pour son centre-ville avec des travaux qui pourraient atteindre 22 M$?

Les travaux d’infrastructure (sous le pavé) sont nécessaires, les tuyaux (aqueduc et égouts) étant en piteux état. Tant qu’à ouvrir la rue, il semblait logique de vouloir améliorer l’aspect esthétique. Les soumissions étant trop élevées, je pense qu’il faut revoir le projet pour s’en tenir au maximum du budget initial.

 

3-      Concernant le projet de deuxième glace, deux options sont sur la table: une nouvelle construction à l’école secondaire La Ruche et une rénovation de l’aréna actuel. Lequel favoriseriez-vous?

Une étude réalisée par une firme spécialisée a conclu qu’une nouvelle construction était préférable à une rénovation. Je crois que cette infrastructure doit avoir une accessibilité maximale, le site envisagé étant en ligne avec une tendance d’approcher l’aréna des écoles. Ce serait un plus pour mon district!

 

4-      Dans le but de générer davantage de revenus, LAMRAC devrait-elle charger un coût d’entrée pour accéder aux sentiers du Marais de la rivière aux Cerises?

Le marais est un lieu d’importance qui a obtenu un large soutien de la part de la Ville. Le mandat de LAMRAC est essentiel, mais il doit trouver des moyens pour tendre à l’autosuffisance financière. Pourquoi n’imiterions-nous pas les parcs provinciaux qui exigent maintenant un droit d’entrée annuel abordable?

 

5-      La Ville de Magog a-t-elle fait le bon choix en refusant l’implantation du projet de jeux aériens Divertigo à la plage des Cantons?

Le Conseil s’est basé sur le plan des parcs et des espaces verts pour prendre sa décision, lequel a démontré que le lieu n’était pas approprié pour ce type d’activités. Je pense que ce projet avait sa place chez nous, mais il aurait fallu qu’il s’installe à un autre endroit.

 

6-      Que pensez-vous de la légalisation du cannabis?

Cet enjeu est de juridiction supérieure, donc je me garderai d’étaler mon opinion personnelle sur la place publique. Cela étant dit, mon seul souhait est que la légalisation – si elle est adoptée – n’ait pas d’impact négatif sur nos jeunes.

 

7-      Le dossier prioritaire dans votre district?

Mon district étant un des plus «vieux» de Magog, on doit trouver des façons d’investir davantage dans les infrastructures routières.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires