District #6 : Diane Pelletier

Par superadmin
District #6 : Diane Pelletier
Diane Pelletier réélue.

Le Reflet du Lac offre l’occasion à chacun des candidats au poste de conseiller à la Ville de Magog de se présenter aux électeurs. Voici les réponses à nos questions de Diane Pelletier, candidat dans le district #6.

1-      Présentation du candidat (expériences pertinentes, parcours professionnel, engagements politique et communautaire, valeurs, vision de Magog, etc.)

Conseillère du district Des Deux lacs (district 6) depuis 2009. J’étais auparavant gestionnaire au gouvernement du Québec. Après avoir obtenu un baccalauréat en journalisme, information à l’Université Laval, j’ai commencé ma carrière comme rédactrice et directrice adjointe à Éducation Québec. Par la suite, j’ai été, entre autres, directrice des communications au ministère des Communautés culturelles et de l’Immigration. J’ai terminé ma carrière à titre de directrice régionale du ministère de la Culture et des Communications en Estrie, tout en m’impliquant dans différents organismes régionaux. Les valeurs qui guident ma réflexion, mes décisions et mes actions sur le plan municipal sont l’intégrité, l’équité et le respect. Reconnu à l’échelle du Québec comme un milieu privilégié, Magog a le potentiel de devenir un pôle économique d’importance tout en protégeant sa personnalité exceptionnelle.

 

2-      La Ville rêve-t-elle trop grand pour son centre-ville avec des travaux qui pourraient atteindre 22 M$?

Les trottoirs, l’aqueduc, les égouts, l’enfouissement des utilités publiques sont des travaux essentiels. Les autres dépenses permettront de créer un environnement accueillant. Il s’agit d’un investissement pour les cinquante prochaines années dans un milieu de vie qui est aussi un pôle économique. On inscrit notre municipalité dans l’avenir.

 

3-      Concernant le projet de deuxième glace, deux options sont sur la table: une nouvelle construction à l’école secondaire La Ruche et une rénovation de l’aréna actuel. Lequel favoriseriez-vous?

Je privilégie une nouvelle construction à l’École La Ruche. Je fais une analogie avec le dossier de la bibliothèque qui a fait couler beaucoup d’encre quant au choix de l’emplacement. Aujourd’hui, ce lieu est reconnu et grandement utilisé. C’est mon souhait pour la deuxième glace.

 

4-      Dans le but de générer davantage de revenus, LAMRAC devrait-elle charger un coût d’entrée pour accéder aux sentiers du Marais de la rivière aux Cerises?

LAMRAC, c’est notre plus grand parc urbain, à ce titre la gratuité pour les citoyens doit être conservée. La recherche de solution de financement doit être une priorité. La tarification est une solution parmi d’autres qui doivent être envisagées.

 

5-      La Ville de Magog a-t-elle fait le bon choix en refusant l’implantation du projet de jeux aériens Divertigo à la plage des Cantons?

Le projet Divertigo n’avait pas sa place à la plage des Cantons. Bien qu’intéressant, ce type de projet doit être aménagé dans un lieu mieux adapté qui permet de rejoindre la clientèle cible tout en permettant un éventuel agrandissement.

 

6-      Que pensez-vous de la légalisation du cannabis?

Je suis favorable à la légalisation du cannabis parce que selon moi il est préférable d’en contrôler la production et la consommation plutôt que laisser libre cours à un marché illégal. Il faudra cependant être vigilant tant sur la commercialisation que sur l’impact social de cette décision.

 

7-      Le dossier prioritaire dans votre district?

L’amélioration du réseau routier du secteur du lac Lovering, ainsi que l’entretien et la sécurité du Chemin de Georgeville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires