Déversement de carburant près du lac Memphrémagog

Par superadmin
Déversement de carburant près du lac Memphrémagog
Urgence-Environnement poursuivra le pompage de l’eau huileuse du marécage pendant tout le week-end.

ENVIRONNMENT. Près de 2000 litres de carburant se sont retrouvés dans un marécage près du lac Memphrémagog, au Canton de Potton, hier (9 juillet). Le déversement provient d’un camion-citerne qui a fait une sortie de route dans une courbe.

Le camion qui transportait 16 000 litres de carburant circulait sur le chemin du Panorama, une route sinueuse non loin du Mont Owl’s Head. La perte de contrôle est survenue en bas d’une pente, peu avant l’hôtel du centre de ski, vers 15 h. "On ne sait pas si le camion a manqué de freins", s’interroge Ronny Korman, directeur du Service incendie du Canton de Potton, intervenu avec une quinzaine de pompiers.

Le véhicule a basculé sur le côté, dont une partie du contenu s’est écoulée par les ouvertures de transbordement au-dessus du réservoir. "Dès qu’on a reçu l’appel et su que c’était un déversement, on a fait venir une pelle mécanique pour creuser une tranchée et contenir les hydrocarbures, raconte M. Korman. On a aussi fait un bassin de rétention parce qu’il y a des ruisseaux autour et c’est en pente vers le lac Memphrémagog."

L’intervention rapide où tout était sous contrôle dès 17 h a permis à Urgence-Environnement de pomper l’eau huileuse et transvider le contenu de la citerne dans un autre camion. "On a sorti la citerne vers 1 h 30 du matin, indique Jocelyn Déraps, intervenant à Urgence-Environnement. On a près de 30 mètres de contamination."

Il assure que les hydrocarbures ne se faufileront pas au lac Memphrémagog, source d’eau potable de la région, située à moins d’un km plus loin. "Tout a été contenu dans la tranchée et le bassin. On a escavé environ 30 mètres cubes de tourbe contaminée. L’eau empêche le pétrole d’aller en profondeur. On laisse l’eau couler naturellement et on ramasse l’huile qui flotte."

Le conducteur a été blessé, mais le directeur du Service incendie croit que ses blessures ne seraient pas trop sérieuses. "Il avait mal aux côtes. Il a été transporté à l’hôpital, dit-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires