Desmarais Jr choisit le CIM pour exposer une éclatante collection

Par superadmin

ARTS. Le Centre d’interprétation du Marais (CIM) vient de frapper un grand coup alors que Paul Desmarais fils a choisi ce site pour exposer son éclatante collection de sculptures sur les oiseaux menacés du Québec.

En compagnie de l’artiste, le sculpteur Louis St-Cyr, le couple Desmarais (Paul Jr et Hélène) a profité du lancement officiel de cette exposition de prestige pour relater avec brio les raisons qui les ont motivés à présenter cette collection à Magog.

«De plumes et de bois : oiseaux menacés du Québec», tel est le thème de cette exposition qui s’échelonnera sur six ans et qui permettra d’admirer les 23 œuvres de l’artiste. Louis St-Cyr aura mis plus de 20 000 heures, réparties sur 10 ans (2003-2013), pour conceptualiser cette collection de sculptures exceptionnelles. On parle ici d’une collection d’une valeur de 1 M $. En plus de prêter ses œuvres à l’Association du Marais-de-la-Rivière-aux-Cerises, Paul Desmarais a également accepté d’investir une somme de 600 000 $ dans l’aménagement du lieu d’exposition.

Paul Desmarais ne tarit pas d’éloges quand il parle de l’artiste Louis St-Cyr. «Dès le moment où j’ai vu ses œuvres, j’ai été subjugué, j’ai adoré», a mentionné celui qui ne manque jamais une occasion de se ranger derrière les causes environnementales.

Au départ, Paul Desmarais entrevoyait l’idée de bâtir un musée pour la collection d’oiseaux. «Mais on a repoussé l’idée en se promettant bien de lui trouver un endroit approprié dans la région», explique-t-il.

C’est à ce moment que le Centre d’interprétation du Marais s’est imposé comme un choix logique. Dès ses premiers entretiens avec l’équipe du Marais, Paul Desmarais a été séduit par la vocation du lieu et par son bâtiment écologique.

«Le concept de l’équipe de LAMRAC me séduisait, insiste-t-il. Leur présentation était bien, une belle élégance dans leurs propos, une belle vision. J’ai tout de suite été enchanté. Ce soir (21 novembre), je suis émerveillé de voir ces oiseaux dans le silence, c’est une magie exceptionnelle.»

Un sentiment de fierté

Le président de LAMRAC, Michel Turcotte, n’a pas caché sa fierté de présenter une telle exposition. «M. Desmarais a placé sa confiance en nous et cette confiance a servi de combustible au cours de la dernière année dans la préparation de l’exposition», de confier Turcotte.

«J’ai été renversée par la qualité de l’exposition, je n’ai pas de mots pour exprimer tout ce que je ressens, a pour sa part avoué la mairesse de Magog, Vicki May Hamm. On a une offre culturelle de plus en plus riche à Magog et avec cette expo, on lève la barre d’un cran.»

L’artiste Louis St-Cyr a remercié tous ses collaborateurs et a salué l’appui de M. Desmarais. «Merci de m’avoir laissé toute la liberté pour exprimer ma créativité», a confié le sculpteur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires