Des riverains font le ménage du ruisseau Castle

Par Vincent Cliche

C’était jour de grande corvée pour les riverains du ruisseau Castle qui ont mis la main à la pâte afin de nettoyer les berges de ce petit cours d’eau du secteur Canton, à Magog, le 28 juillet dernier.

C’est l’Association pour la protection et l’aménagement du ruisseau Castle (APARC) qui est à l’origine de cette corvée annuelle, qui se veut une tradition depuis maintenant six ans.

Le président de l’organisme, Gilbert Moreau, et plusieurs dizaines de membres se sont donné rendez-vous pour amasser les branches de bois qui longent le ruisseau d’une longueur de onze kilomètres et qui rendent difficile la navigation en kayak ou à pédalo. Outre esthétiques, M. Moreau croit qu’il y a aussi des raisons environnementales à poser ce geste. «Avec la crue des eaux, certains des morceaux de bois peuvent descendre jusqu’au lac Memphrémagog, car le ruisseau Castle est un affluent du Memphré. S’il pourrit, le bois peut produire des gaz. Ces derniers peuvent enfin nourrir et aider à la prolifération des plantes envahissantes, comme les cyanobactéries.»

Présentement, 70 membres de cette association cotisent financièrement au bon fonctionnement. 55 autres riverains pourraient le faire, mais ont choisi de ne pas le faire. À ces personnes, Gilbert Moreau tend la main pour qu’elles l’aident à rendre leur environnement encore plus plaisant.

Dans cette optique, Pierre Jutras, qui est membre du conseil d’administration de l’APARC, amène la notion de bassin versant afin d’élargir le nombre de membres de la petite association. «Le ruisseau Castle va chercher sa source jusqu’au lac O’Malley dans le Canton d’Orford. Les gens qui bordent ce lac pourraient se joindre à nous car, jusqu’à un certain point, ils peuvent contribuer à la pollution du ruisseau. C’est une nouvelle mentalité à laquelle il faudra s’habituer», précise-t-il en pointant sur une grande carte l’ensemble du bassin versant du ruisseau Castle.

Bien qu’elle soit annuelle, il est arrivé que les riverains reprennent leur travail quelques semaines après la corvée initiale, question de nettoyer un peu avant la période automnale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires