Depuis 67 ans, on répare au lieu de jeter à la Cordonnerie Orford

Par Dany Jacques
Depuis 67 ans, on répare au lieu de jeter à la Cordonnerie Orford
Luc et Robert Gervais assurent la continuité d’un métier traditionnel en déclin.

Le déménagement de la Cordonnerie Orford marque une importante étape pour une entreprise installée à Magog depuis 67 ans.

Un commerce qui fait peu de bruit, mais qui rend service depuis bientôt sept décennies à sa clientèle qui préfère réparer ses objets plutôt que de les jeter à la poubelle.

C’est cette forme de réutilisation favorisant le développement durable qui a attiré Luc Gervais à rentrer au bercail pour assurer la relève de son père Robert. «Ça me motive, car nous n’avons pas à toujours dépendre des grandes surfaces», confie l’homme de 39 ans qui revient tout juste de Port-Cartier, là où il habitait depuis six ans.

L’entreprise ne déménage pas dans beaucoup plus grand. Ce sera cependant une occasion de faire un peu de ménage et de se renouveler. Malgré le changement, le travail de ses artisans demeurera le même, soit réparer plusieurs types de produits, principalement des vêtements. «On fait de tout», résume Luc Gervais.

La Cordonnerie Orford avait pignon au 246 de la rue Sherbrooke depuis le début des années 1990. Elle reçoit dorénavant se clientèle au 511, rue Sherbrooke (face au restaurant Charles Luncheonette), depuis le 30 septembre. 

Robert Gervais a acheté la cordonnerie en 1982. L’entreprise était alors située au 289, rue Sherbrooke, avant que le centre commercial abritant la pharmacie Jean Coutu et le marché d’alimentation IGA prenne forme. La construction de ce bâtiment commercial avait forcé la démolition de quelques maisons à l’époque. Un des bâtiments avait été déménagé de l’autre côté de la rue, là où la cordonnerie Orford a longtemps opéré son commerce.

En 1950, la cordonnerie appartenait à  un M. Brousseau, qui l’a vendue à Gérald Bourgault. Ce dernier a par la suite cédé l’entreprise à Robert Gervais en 1982.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires