Décès de Charles Catchpaugh: la voix des anglophones s’est éteinte

Par Patrick Trudeau
Décès de Charles Catchpaugh: la voix des anglophones s’est éteinte
Grand amateur de musique bavaroise et de tout ce qui touchait l'Allemagne

DÉCES. La communauté anglophone de la région de Magog est en deuil à la suite du décès de Charles Catchpaugh, qui s’est éteint le 15 juin dernier à l’âge de 89 ans.

Tour à tour militaire, relationniste, homme d’affaires ou musicien, M. Catchpaugh s’est notamment fait connaître à titre de fondateur du journal The Outlet, un mensuel anglophone qu’il a possédé durant 25 ans – de 1981 à 2006 – et dont il était le principal rédacteur.

De 1948 à 1973, il a également œuvré comme journaliste au quotidien sherbrookois The Record.

En 1980, Charles Catchpaugh a fondé le groupe musical bavarois Les Muzikmeisters, qui a été actif pendant une trentaine d’années lors des événements festifs en région.

Membre de la Patrouille canadienne de ski du Mont-Orford et des Francs Maçons, il a aussi fait une incursion dans le monde des affaires en contribuant au développement des rues Tarrant, Bellevue et Gosselin durant les années 1960.

Des postes d’enseignant à l’Université de Sherbrooke, de chroniqueur au défunt Progrès de Magog et de relationniste pour Bell Canada figurent également dans son curriculum vitae bien garni.

Un dernier hommage lui sera rendu le 27 juin dès 13 h 30, à l’église St. Paul’s United de Magog.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires