De la musique trad au Vieux Clocher pour le temps des Fêtes

Par superadmin
De la musique trad au Vieux Clocher pour le temps des Fêtes
Les groupes Le Vent du Nord et De Temps Antan se sont unis le temps d'une série de spectacles au Québec pour offrir une joute musicale festive.

Sept multi-instrumentistes de deux groupes de musique traditionnelle québécoise de renommée internationale se retrouveront au Vieux Clocher de Magog le temps d’un spectacle le 28 décembre prochain. Cumulant plus de 2000 concerts en carrière partout sur la planète, ces deux formations réunies promettent une soirée mémorable. Nicolas Boulerice, membre du groupe Le Vent du Nord, nous dévoile les grandes lignes de ce spectacle.

Par François Bouchard

Qu’est-ce que le spectacle Solo?

Ce sont sept musiciens sur scène à tourner au Québec. Tout a commencé en 2008, alors que Le Vent du Nord a enregistré un disque en spectacle, et que l’un des groupes invités était De Temps Antan. Avec tout le plaisir qu’on a eu à jouer ensemble, en plus de se ramasser avec deux couples de frères, on s’est dit qu’il faudrait bien trouver une manière de reproduire ça. L’idée est demeurée dans nos têtes, mais avec nos carrières trépidantes, c’était difficile de mettre les dates nécessaires au calendrier. Cependant, puisque le temps fait bien les choses, nos deux groupes ont eu le même gérant, ce qui a facilité notre réunion. On s’est donc arrangé pour trouver des dates communes et des partenaires financiers puis on a monté un tout nouveau répertoire pour que ce spectacle soit non seulement la rencontre de deux groupes, mais aussi une chance d’entendre du nouveau matériel. La mise en scène a été réalisée par Michel Faubert. Ensuite, les salles de spectacle ont embarqué dans le projet et 14 dates ont finalement été planifiées.

Qui sont les groupes De Temps Antan et Le Vent du Nord?

De Temps Antan est un trio originaire de la Rive-Nord de Montréal, anciennement le trio de La Bottine Souriante, qui est actif depuis une dizaine d’années et qui fait carrière un peu partout dans le monde. Ayant fait plus 600 concerts dans 15 pays différents, ce groupe a une énergie incroyable, c’est vraiment le «power trio» de la musique traditionnelle au Québec. Il a remporté le Félix pour l’Album traditionnel de l’année en 2014. Le Vent du Nord a lancé huit albums, gagné des prix, tels qu’un Félix pour l’Album traditionnel de l’année en 2015 ainsi que deux Juno Awards, a offert plus de 1400 concerts sur cinq continents en treize ans d’existence, et fait partie des rares groupes qui survivent malgré les ventes de disques qui diminuent.

Comment le spectacle est-il reçu jusqu’ici?

@R:Les salles sont pleines jusqu’à maintenant. Le public est franchement avec nous. Je ne m’attendais pas à ce que l’accueil et le spectacle soient aussi puissants que ça. Lors de la première à Joliette, dès les notes initiales, on a senti le monde lever et ça n’a pas arrêté depuis.

À quoi les spectateurs de Magog doivent-ils s’attendre le 28 décembre?

@R:À une musique pas nécessairement typique du temps des Fêtes. On fait d’autres choses et on parle d’autres sujets. On se targue de faire des chansons qui sont assez loin des tourtières de ce monde. Dans le cadre de Solo, on se laisse aller sur un répertoire un peu plus ludique qu’à l’habitude. Les gens nous disent souvent à la fin des concerts qu’ils ne pensaient pas que ce serait aussi rock. Parce que oui, il y a un côté rock, on a de la «drive». Les gens verront de l’énergie pure et de la musique décapante. Une chose est certaine, à sept sur la scène du Vieux Clocher de Magog, ça va être tout un spectacle!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires