Convention collective: entente de principe entre la Régie de police de Memphrémagog et ses policiers

Par superadmin
Convention collective: entente de principe entre la Régie de police de Memphrémagog et ses policiers
Régie de police de Memphrémagog. (Photo : Le Reflet du Lac - Archives)

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) et ses policiers en sont venus à une entente de principe sur une nouvelle convention collective, qui sera valide jusqu’au 31 décembre 2021.

Cet accord d’une durée de cinq ans a déjà été entériné par le conseil d’administration de la RPM. Il sera présenté aux membres de l’Association des policiers et policières de Memphrémagog dans la semaine du 20 mars. Comme l’explique le président du Syndicat, Carl Pépin, l’entente devrait être acceptée telle quelle par les employés.

«Avec les nouvelles lois du gouvernement, on sait que les syndicats ont moins de marge de manœuvre qu’auparavant, affirme M. Pépin. Mais dans notre côté, les négociations se sont très bien déroulées et chaque partie a fait sa part pour obtenir ce qu’elle souhaitait.»

Le directeur de la Régie, Guy Roy, vante le fait que c’est la première fois dans l’histoire de son service policier que des négociations sont entamées avant même que la convention collective ne soit échue. La dernière entente se terminait le 31 décembre dernier, alors que les pourparlers ont commencé au mois d’octobre. «On a réussi à atteindre les objectifs financiers que nous avaient fixés les élus, soutient le directeur Roy. Je ne peux entrer dans les détails puisqu’il s’agit seulement d’une entente de principe, mais il y a des augmentations salariales. De plus, on s’est entendu sur le fonds de pension avec un partage égal entre l’employeur et les employés», précise le grand patron.

Cette nouvelle entente touche 52 policiers, dont 42 possèdent un poste à temps plein.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires