Cannabis: aussitôt arrivés, aussitôt arrêtés

Par superadmin
Cannabis: aussitôt arrivés, aussitôt arrêtés

Dur retour à la réalité pour un couple de Magog qui a été accueilli par des policiers à son retour de vacances, en lien avec la perquisition survenue une semaine plus tôt sur la rue André.

Selon ce que rapporte le journal La Tribune, Philip Cooney et Julie Petrecca sont les propriétaires de la résidence où une serre de production de cannabis sophistiquée a été démantelée au sous-sol. Au total, 760 plants ont été saisis sur place.

L’homme de 35 ans et la femme de 32 ans ont été accusés de production de cannabis et de possession de cannabis dans le but d’en faire le trafic, le 9 décembre dernier, devant le juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec.

Les accusés ont été libérés sous certaines conditions après avoir déposé une caution de 4 000 $.

Rappelons que la Sûreté du Québec et la Régie de police de Memphrémagog ont mené l’opération «Caverne», le 3 décembre, visant un réseau de production de marijuana dans la région de Memphrémagog. Une seule personne avait comparu la journée même, soit Nicolas Mercier d’Orford (ne pas confondre avec le policier portant le même nom).

Des perquisitions ont également été menées dans une résidence du chemin Bacon’s Bay à Ayer’s Cliff, dans un duplex de la rue Saint-Hilaire à Magog et dans une résidence de la rue des Villas à Orford. En tout, 1200 plants de «pot» qui étaient à différentes étapes de production ont été découverts. De plus, une des serres démantelée par les policiers comportait un système d’alimentation des plants majoritairement hydroponique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires