Le programme de football sauvé à la dernière minute

Le programme de football sauvé à la dernière minute

Les Carnicas benjamins disputeront un match éliminatoire ce vendredi au terrain synthétique de La Ruche.

LA RUCHE. N’eût été la participation de quelques braves et l’arrivée d’un ancien joueur, le programme de football de l’école secondaire de La Ruche aurait pu se retrouver sans équipe cette année.

Porte-couleurs des Carnicas de La Ruche durant cinq saisons (2010 à 2015), Frédéric Saint-Pierre a eu la délicate tâche de prendre en main le programme de football de La Ruche quelques jours seulement avant le début de la présente année scolaire.

Tenu à l’écart du jeu et des bancs d’école (Cégep) en raison d’une opération au dos, le jeune homme de 18 ans a mis toutes ses énergies à réunir une douzaine de joueurs pour l’équipe benjamine et une douzaine d’autres pour la formation juvénile.

Au passage, il a pris la direction de la formation juvénile et confié l’autre poste d’entraîneur-chef à Gabriel Gauthier.

Si les choses se sont relativement bien déroulées pour les plus jeunes, l’histoire a été différente dans la catégorie plus âgée (juvénile) où le jeu se déroule avec contact. «Avec seulement 12 joueurs réguliers en uniforme, les gars étaient toujours sur le terrain et ça devenait impossible de rivaliser adéquatement avec les autres formations. Malgré tout, ils ont fait preuve de beaucoup de détermination et je peux vous garantir qu’ils sont en forme maintenant», a lancé Frédéric Saint-Pierre sur une note humoristique.

Du côté des benjamins (sans placage), la formation de La Ruche a complété la saison régulière en troisième place (sur 6 équipes) avec une fiche de trois victoires et deux défaites. Les jeunes Magogois vont disputer un match quart de finale contre les Patriotes de l’École du Phare ce vendredi 14 octobre à 19 h, au terrain synthétique de La Ruche.

Plus d’appuis pour le football

Selon Frédéric Saint-Pierre, si le football a vécu des heures difficiles à La Ruche, c’est parce que d’autres disciplines ont pris davantage le haut du pavé à l’intérieur de l’école secondaire magogoise.

On y compte notamment 11 équipes de basketball et trois formations de hockey dans la ligue du RSEQ. «La direction a mis beaucoup d’efforts pour développer les programmes de basket et de hockey, mais, en contrepartie, c’est le football qui a écopé», estime-t-il.

«Dans les années antérieures, on pouvait retrouver des joueurs qui évoluaient durant la même saison au basket et au football, et tout le monde en sortait gagnant. Aujourd’hui, la plupart des élèves doivent se concentrer sur une seule discipline», constate celui qui a porté les couleurs des Volontaires du Cégep de Sherbrooke la saison dernière.

«Le calendrier de football se termine en octobre ou en novembre, alors il y aurait certainement une façon d’arranger les horaires et de permettre aux jeunes de combiner deux sports dans la même année», suggère le jeune responsable du programme de football.

Poster un Commentaire

avatar