Le Centre l’Élan prend soin des gens depuis 35 ans

Le Centre l’Élan prend soin des gens depuis 35 ans

Trois des directrices du Centre l'Élan au fil des ans. De gauche à droite: Diane Latulippe (2007-2016), Martine Chiasson (2016 à aujourd'hui) et Monique Goulet (1992 à 2007).

Crédit photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau

RESSOURCE. Avec les problématiques en santé mentale qui ne cessent d’augmenter, le Centre l’Élan a plus que jamais sa raison d’être à titre de ressource alternative dans la MRC de Memphrémagog.

L’organisme magogois a célébré son 35e anniversaire de fondation le 19 septembre dernier. Si ses artisans ont changé au fil des ans, sa mission, elle, est demeurée inchangée, soit celle d’aider des gens à retrouver une bonne santé mentale après un épisode difficile.

Francine Coutu avait plusieurs raisons d’être présente lors des retrouvailles marquant le 35e anniversaire et le lancement d’une nouvelle saison d’activités.

Celle qui occupe un poste au sein du conseil d’administration a elle-même eu recours aux services du Centre il y a quelques années, à la suite d’une épreuve difficile. «J’ai été frappée par le cancer et je voulais rester forte pour mes enfants, pour toute ma famille. Malheureusement, je suis devenue faible et je suis tombée en dépression. Je n’avais plus envie de vivre», témoigne-t-elle en toute franchise.

Après avoir bénéficié des services du Centre l’Élan, Francine Coutu en fait maintenant partie à titre de membre du conseil d’administration.

«À la suite de mes traitements contre le cancer, le milieu hospitalier m’avait fourni quelques adresses pour retrouver une bonne santé mentale. J’ai pris rendez-vous avec Martine (Chiasson, l’actuelle directrice) et je me suis inscrite à des ateliers de yoga et de théâtre, ainsi que des rencontres individuelles et en groupe. Et j’ai guéri», ajoute la mère de famille.

«J’ai aussi découvert que si j’avais des craintes de retomber, je n’avais qu’à revenir au Centre et on allait s’occuper de moi», fait valoir Mme Coutu.

1400 présences

Misant depuis plusieurs années sur les arts, le Centre l’Élan offre à ses usagers différents ateliers touchant notamment la musique, la chanson, la peinture ou encore le théâtre. Au cours de la dernière année, on a totalisé 1400 présences aux différentes activités de création.

Fondé en 1983 et logé à l’époque sur la rue Dollard (où se trouve maintenant le complexe Havre-des-Cantons), le Centre a ensuite déménagé sur la rue de Hatley en 1993, où il se trouve toujours.

Pour plus d’information sur l’organisme ou pour prendre un rendez-vous: www.centrelelan.org ou 819 843-8885.

Poster un Commentaire

avatar